Municipales : à Soissons, des ateliers pour aider les handicapés à voter

L'association APEI de Soissons a organisé 4 ateliers pour expliquer le droit de vote à ses usagers en situation de handicap. / © APEI Soissons
L'association APEI de Soissons a organisé 4 ateliers pour expliquer le droit de vote à ses usagers en situation de handicap. / © APEI Soissons

À l’occasion des élections municipales, l’APEI de Soissons organise depuis plusieurs semaines des ateliers pour expliquer le droit de vote aux personnes suivies et atteintes de déficience intellectuelle. Les candidats de la ville ont également été invités à échanger avec eux.
 

Par MCP

Depuis mars 2019, une loi permet aux personnes en situation de handicap mental de voter librement, sans avoir à obtenir l’aval du juge des tutelles. Cette réforme permet à 300 000 nouveaux électeurs d’aller voter aux municipales mais certains ont du mal à maîtriser les enjeux de cette élection.

Pour les aider à accomplir cette démarche citoyenne, l’APEI de Soissons a organisé pendant plusieurs semaines des ateliers sur les élections. Pendant les sessions, des éducateurs de cette association, qui accompagne près de 400 personnes en situation de handicap mental, ont expliqué le rôle des maires et repris les programmes des cinq candidats aux municipales.
 
Pendant les ateliers, des éducateurs détaillent le programme des cinq candidats à la mairie de Soissons pour aider les usagers à faire leur choix. / © APEI Soissons
Pendant les ateliers, des éducateurs détaillent le programme des cinq candidats à la mairie de Soissons pour aider les usagers à faire leur choix. / © APEI Soissons

Des simulations de vote ont également été organisées avec un isoloir et une fausse urne. "Beaucoup de nos usagers n’ont jamais voté et ça peut leur paraître un peu inquiétant, explique Alexandre Camus, responsable communication de l’APEI de Soissons. Grâce à cette simulation, ils auront déjà des repères le jour j".

En plus de ces ateliers, l’association a invité tous les candidats à échanger avec les personnes accueillies. Tous ont accepté. "L’idée c’est d’encourager les usagers à poser des questions et à rencontrer les candidats. On leur fait ensuite signer une charte d’engagement pour garantir les droits des personnes en situation de handicap" ajoute Alexandre Camus.
 

Un guide informatif et simplifié 

Pour former les membres de l’association, les éducateurs s’appuient aussi sur un guide édité par l’antenne de Soissons à l’occasion des dernières élections européennes. "Nous avons rédigé ce guide avec environ 40 usagers, raconte le responsable de communication. Ce petit livret sur le droit de vote est composé de phrases simples, écrites en gros caractères et accompagnées de pictogrammes".
 

Un an après la création de ce guide dans la sous-préfecture de l’Aisne, le livret est maintenant utilisé dans toutes les antennes du pays en prévision des élections municipales. D'autres associations spécialisées l'ont aussi mis à disposition de personnes âgées ou de non-francophones. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus