Un grand drone venu de Belgique s'écrase dans l'Aisne à Dizy-le-Gros

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP

L'engin s'est écrasé lundi 29 février à Dizy le Gros (Aisne), dans le triangle Laon-Rethel-Vervins. Prévenu par le contrôle aérien belge, l'armée de l'air française a suivi la fin du vol de l'engin grâce à un rafale de la BA de Saint-Dizier.

Un drone de grande taille venu de Belgique, dont les opérateurs ont perdu le contrôle, s'est écrasé lundi 29 février dans l'Aisne, sans faire de dommages, après avoir été suivi à distance par un Rafale, a annoncé l'Armée de l'air française.



Voir le reportage de France 3 Champagne-Ardenne diffusé dans le JT 12/13 de ce mardi 1er mars 2016 :



durée de la vidéo: 01 min 12
Un reportage de Sophie Dumay, Philippe Cocquempot et Renaud Morel.


Les autorités belges ont prévenu à 14h33 les autorités françaises qu'un drone de grande envergure, opéré par un organisme privé faisant du contrôle de zone, venait de pénétrer dans l'espace aérien français. Une minute plus tard, la Haute autorité de défense a alerté l'armée de l'air. Cette dernière a envoyé un Rafale de la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne) pour suivre l'engin. 



Une demi-heure plus tard, le pilote du Rafale a aperçu l'engin: un drone de grande envergure mais qui n'emportait aucune charge sous sa voilure, et qui était donc

inoffensif. Il volait à 140 km/h. Le Rafale l'a suivi. Peu après, le moteur du drone s'est arrêté. L'engin s'est écrasé dans un champ, sans faire de dommages, sur la commune de Dizy-le-Gros dans l'Aisne. La gendarmerie s'est immédiatement rendue sur place et a sécurisé la zone.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité