Un renard blanc abattu dans l'Aisne : "ça m'a vraiment fait mal au coeur"

Publié le Mis à jour le
Écrit par N.T avec Marie Roussel

Jean-Loup Ridou, photographe animalier, est en colère. Depuis deux ans, un renard blanc, un animal très rare, vivait dans le secteur de Cuiry-lès-Iviers, au sud de Vervins (Aisne). Mais début février, il a été abattu par un chasseur, au nom de la régulation de l'espèce.

L'arme de Jean-Loup Ridou, c'est son appareil photo avec lequel il piste les animaux. En 2013, après des jours d'attente, il réussit enfin à photographier un renard blanc, d'une espèce très rare. Il ne s'agit pas d'un albinos, mais d'un animal atteint d'une particularité génétique de dépigmentation du pelage appelé leucisme.



durée de la vidéo: 02 min 04
Un reportage de Marie Roussel, Benoît Henrion, Patricia Mock. Intervenants : Jean-Loup Ridou, photographe animalier et Guénaël Hallart, naturaliste local. Extraits du documentaire "L'odeur de l'herbe coupée" de Franck Vigna.


Le renard blanc vivait dans le secteur de Cuiry-lès-Iviers, au sud de Vervins dans l'Aisne. "Il sortait deux-trois fois par jour pour prendre des bains de soleil", raconte Jean-Loup Ridou.



Mais début février, le renard a été tué par un chasseur. La Fédération de chasse confirme, mais n'a pas souhaité nous répondre en interview. Pour elle, c'est un non sujet : cet animal a été abattu comme n'importe quel autre. "Ça m'a fait vraiment mal", explique le photographe ajoutant "je me suis dit : il y a peut-être des enfants qui n'en reverront plus jamais".



Chaque année dans l'Aisne, les chasseurs tuent environ 12.000 renards, au nom de la régulation de l'espèce. Accusé de bien des maux, il est pourtant lui-même le prédateur naturel de certains nuisibles. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité