Venizel (02): ouverture d'une enquête après l'électrisation de trois salariés de Saïca

Publié le Mis à jour le

Le parquet de Soissons a décidé d'ouvrir une enquête après l'électrisation jeudi de 3 salariés de la papeterie Saïca à Vénizel dans l'Aisne. 

L'enquête a été confiée à la gendarmerie et l'Inspection du travail.

Il s'agit de comprendre pourquoi les câbles sur lesquels les ouvriers intervenaient étaient encore sous alimentation électrique.

Les trois ouvriers les plus touchés par l'arc électrique réparaient des câbles d'alimentation des moteurs des machines. L'alimentation électrique aurait dû être coupée. Ce qui ne semble pas avoir été fait.

Ces agents de maîtrise, électriciens de formation, sont des salariés de Saïca de longue date.

Admis à l'hôpital de Soissons jeudi, ils en sont sortis ce vendredi matin. Les deux ouvriers les plus gravement touchés sont brûlés au deuxième degré aux bras et au visage. Ils se sont rendus de leur propre chef dans un service spécialisé à Paris.

La production est toujours à l'arrêt : des travaux liés à l'accident sont en cours mais aucune mesure de chômage technique n'a été prise. Une reprise du travail est envisagée samedi matin.

La direction s'est refusée à tout commentaire.