Amiens: l'expédition punitive s'était trompée de victime

Étouvie : massacré par erreur devant son fils de 3 ans
Un reportage de Mickaël Guiho, Aurélien Barège et Cédric Delangle ; avec Me Messaouda Yahiaoui, avocate de la partie civile ; Me Djamila Berriah, avocate de l'un des commanditaires présumés ; Me Stéphane Daquo, avocat de l'un des agresseurs présumés ;

Cinq hommes sont jugés devant la cour d’assises d'Amiens ce lundi 31 octobre pour avoir frappé très violemment un père de famille en bas de son immeuble, en juin 2013. L'homme, laissé pour mort, était en fait la mauvaise cible...

Par Célia Mascre

Il a été frappé 16 fois à l'aide d'un marteau par ce qu'on pourrait qualifier de "commando" constitué de 7 personnes. Les faits se sont déroulés en jun 2013 à Étouvie, un quartier d'Amiens. Ce "monsieur tout le monde" s'est fait tabasser devant son fils de 3 ans dans le hall de son immeuble.

Sauf qu'il n'était pas la vraie cible de ces malfaiteurs, qui n'avaient visiblement pas les bonnes informations sur la personne à "punir"... Ce matin à la Cour d'assise d'Amiens le portrait des différentes personnalités de 7 accusés a débuté. Parmi ces personnes ayant de 18 à 25 ans accusées de "tentative de meurtre", certaines sont déjà en prison.

Le procès devrait durer jusqu'à la fin de la semaine. 

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus