Archetier professionnel dans l’Aisne, Stéphan Lefebvre renoue avec une tradition d’excellence

La confection d'un archet peut durer plus d'un mois / © Nicolas Corselle
La confection d'un archet peut durer plus d'un mois / © Nicolas Corselle

Ancien photographe, cet Axonais a tout quitté pour se consacrer à un métier rare : celui d'archetier. L’année dernière, il a ouvert un atelier à Villers-Cotterêts, pour le plus grand bonheur des musiciens de la région.

Par MCP - Y.M

Les archetiers de Villers-Cotterêts
Un reportage de Yolande Malgras, Nicolas Corselle et Léo Ségala. Avec Stéphan Lefebvre, archetier et Thierry Arnould, violoniste et enseignant.


En France, à peine une trentaine de personnes exercent le métier d’archetier.

Une profession d’excellence, où les archets de violons, altos et violoncelles sont confectionnés avec rigueur et patience.

Stéphan Lefebvre, ancien photographe, a décidé de perpétuer cette tradition en se formant auprès d’un ami luthier.

Depuis un an, il sculpte avec amour ses archets faits de matériaux précieux : fil d’argent, bois d’ébène, nacre ou encore os de mammouth.

Un travail d’orfèvre qui a un prix : les archets sont vendus entre 2500 et 3000 euros.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Témoignage du père d'un patient de l'hôpital Pinel

Près de chez vous

Les + Lus