Baie d'Authie : un blockhaus tombe à l’eau à cause des vents violents

Un blockhaus de la seconde guerre mondiale s’effondre en Baie d'Authie / © JM Pourcelet
Un blockhaus de la seconde guerre mondiale s’effondre en Baie d'Authie / © JM Pourcelet

Face aux vagues et à la houle de ce week-end, un blockhaus datant de la Seconde guerre mondiale s’est désolidarisé de la dune en Baie d'Authie. Les forts vents ont provoqué une érosion trés rapide du littoral. En 2 semaines, cet abri de béton qui était sorti de la dune, est tombé dans l'eau.

Par Isabelle Girardin

"C'est un spectaculaire exemple de l'érosion de notre littoral et surtout, de la situation vécue au bec de Péroquet dans la Baie d'Authie" explique Daniel Moitel.

Ce blockhaus de la Seconde guerre mondiale qui se retrouve désormais dans l'eau, ne surprend pas le président de l'association SOS Baie d'Authie : "On perd 10 mètres de littoral par semaine, depuis le mois de mai. On doit en être à 120 mètres de recul du littoral. Ce blockhaus est apparu vers le 20 novembre et s'effondre le 14 décembre ! En deux semaines... voyez comme le recul de la dune est continu..."

 

Les blockhaus, fixateurs pour la dune 


Jean-Marc Pourcelet, habitué de la baie d'Authie, a pris ce cliché de l'effondrement, samedi, à Groffliers. Publiée sur la page Facebook de l'association SOS Baie d'Authie, on y voit le blockhaus au pied d'une dune s'enfonçant vers la mer.

Il y a deux semaines, ce recif de béton était apparu sortant de la dune, mais face aux forts vents de ces derniers jours, il n'a pas résisté à l'assaut des vagues, la houle, la hauteur de l'eau.
 

"Il était enterré. Il faisait partie de l'ensemble de la batterie présente durant la Seconde guerre mondiale au bec du perroquet de la Baie d'Authie. C'est un abri secondaire qui a joué un rôle de déflecteur de la dune durant plusieurs années. l'érosion l'a fait apparaître puis disparaître aussi vite. Il y en a d'autres" rappelle Daniel Moitel.
 

 

Une érosion accélérée


Le blockhaus va lentement s'enfoncer dans le lit du fleuve et disparaître doucement, un peu comme "un phénomène de sables mouvants". L'urgence à intervenir dans la Baie d'Authie est prise en compte depuis le 12 novembre : des engins de chantier sont entrés en action pour mener des opérations de réensablement sur la commune de Groffliers (Pas-de-Calais), au sud de Berck.

Près de 12 000 habitants du secteur sont exposés à des risques de submersion marine à cause de l'érosion. Un chantier de réensablement où 350.000 m3 de sable vont être ponctionnés au large puis ramenés pour renforcer le cordon dunaire au niveau du Bois de Sapins.
 

Le chantier de réensablement doit se poursuivre jusqu'au mois de juin. L'accès au site est interdit au public pendant toute la période de travaux. Associée à ce réensablement, la construction d'une digue"rétro littorale du bois de sapins" fait l'objet d' une enquête publique jusqu'au 10 janvier 2020.
 

Sur le même sujet

Les + Lus