Belgique : les célèbres cygnes de Bruges confinés pour éviter tout risque de contamination par la grippe aviaire

Publié le
Écrit par Martin Vanlaton
Les cygnes de Bruges ont été attrapés et transportés jusqu'au refuge sécurisé dans ces boites.
Les cygnes de Bruges ont été attrapés et transportés jusqu'au refuge sécurisé dans ces boites. © Kenzo TRIBOUILLARD / AFP

Les 120 cygnes de Bruges sont également confinés. En cause, un foyer de grippe aviaire détecté à une trentaine de kilomètres de la Venise du Nord. La municipalité, propriétaire des oiseaux, ne veut pas prendre de risque.

Eux aussi doivent être confinés. La centaine de cygnes blancs évoluant d’ordinaire dans les canaux de la ville de Bruges ont été capturés par les autorités afin d’éviter tout risque de contamination à la grippe aviaire.  Cette décision, ordonnée par le gouvernement fédéral, intervient après la détection d’un foyer de grippe aviaire dans un refuge pour oiseaux à Ostende, situé à une petite trentaine de kilomètres de la Venise du Nord.

Une opération délicate

Les services de la ville ont capturé 120 cygnes, non sans efforts, avant de les placer dans un refuge sécurisé. Pour y parvenir, un piège leur a été tendu : les oiseaux n’ont pas été nourris pendant cinq jours, puis des graines ont été dispersées à des endroits stratégiques. Les cygnes,  affamés, se sont approchés sans crainte et ont ainsi pu être capturés sans difficultés.

"Ce n’est pas facile de les attraper, mais nous devons les mettre à l’abri du passage d’oiseaux migrateurs, c’est une obligation du gouvernement fédéral."

Dirk De Fauw, bourgmestre de Bruges à l’AFP

Contrairement aux renards ou aux hérons évoluant à Bruges, les cygnes sont la propriété de la municipalité, d’où cette opération. 

En France, plusieurs mesures de prévention sont également imposées par le ministère de l'Agriculture face au risque de grippe aviaire.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.