Belgique : plus de 1 000 victimes d'abus sexuels de la part de prêtres, se sont manifestées en quatre ans

© MAXPPP
© MAXPPP

Elle avait promis de jouer la transparence. Pour la première fois depuis 3 ans, l'Eglise belge publie un rapport sur les victimes d'abus sexuels par des membres de l'institution. Au total, plus de mille victimes se sont manifestées depuis 2012. 

Par @F3nord

En 2012, deux ans après un énorme scandale de pédophilie impliquant l'ancien évêque de Bruges, l'Église catholique avait invité les victimes d'abus sexuels de la part de prêtres ou de membres de congrégations religieuses, à se faire connaître auprès de «points de contacts». Et elle vient de dresser le bilan de l'opération.

Entre 2012 et 2015, plus de 400 plaintes émanant de 1046 victimes présumées ont ainsi été recensées. Ce sont surtout des hommes. La majorité d'entre eux avait moins de 18 ans au moment des faits, 23% étaient âgés de moins de 10 ans. Près de la moitié des faits se seraient déroulés dans des écoles et environ un quart dans les paroisses.

Des faits proscrits

Les auteurs sont aussi nombreux que leurs victimes. Il s'agit de prêtres, de religieux ou de laïcs affectés à la pastorale. 60% de ceux qui sont encore vivants ont aujourd'hui plus de 70 ans. Dans un reportage diffusé sur la chaîne belge RTL INFO, l'Eglise affirme vouloir les cantonner aujourd'hui à des tâches administratives.
Belgique : plus de 4000 victimes d'abus sexuels de la part de prêtres, se sont manifestées en quatre ans
Car il n'y aura pas de condamnation judiciaire : les faits qui se sont produits il y a plus de trente ans dans 80% des cas, sont proscrits. Dans plusieurs cas, les victimes ont eu droit à une indemnisation financière. Au total, l'Eglise a ainsi versé quatre millions d'euros.

Les points de contact demeurent joignables via un point d’informations central : info.abus@catho.be

Sur le même sujet

La recette en vidéo du mille-feuilles meringué aux fleurs et fruits rouges

Les + Lus