Brexit : un grand centre de dédouanement construit en urgence dans le Kent pour gérer les 10 000 camions quotidiens

Un grand centre de dédouanement est contruit en urgence dans le Kent à partir de ce lundi pour gérer les 10 000 camions quotidiens.

Le port de Douvres. Pour ne pas le saturer, le centre de dédouanement se trouvera à Ashford
Le port de Douvres. Pour ne pas le saturer, le centre de dédouanement se trouvera à Ashford © BENELUXPIX / MAXPPP
C'était presque un projet secret. Les habitants d'Ahsford dans le Kent n'ont en tout cas été prévenus que ces derniers jours du début des travaux. Le gouvernement anglais a décidé la construction d'un grand centre des douanes à 32 km environ de Douvres, a révélé The Guardian. 11 hectares qui permettront de traiter les marchandises en provenance de l'Union européenne quand le Brexit sera effectif.

En fait, l'objectif est de créer une zone destinée aux camions qui entrent au Royaume-Uni. Ils sont 10 000 par jour et les formalités (droits de douane, déclarations...) vont forcément prendre plus de temps qu'auparavant. Les Anglais ne veulent pas saturer les ports et le site autour du Tunnel sous la Manche. Le site pourrait n'être que temporaire, le temps de mieux réguler le flux de marchandises et mettre en place les nouvelles normes.
Le poste de douane pour les marchandises en provenance de l'UE en provenance du Royaume-Uni sera situé à Ashford.
Le poste de douane pour les marchandises en provenance de l'UE en provenance du Royaume-Uni sera situé à Ashford. © Mojo
Les travaux ont débuté ce lundi : sécurisation du site avec des clôtures, défrichage et construction d'un bâtiment temporaire. Le temps presse car tout doit être prêt pour le 31 décembre 2020. Mais l'absence de concertation autour de ce projet commence à susciter des protestations dans la population du Kent. «Je suis fermement opposé à cela et je l'ai dit aux ministres», a notamment déclaré Damian Green, député conservateur de la ville à Kent Online. Dans un tweet qu'il a supprimé par la suite, il avait même écrit: "Personne n'a évoqué l'utilisation de ce site comme parc de camions au cours des nombreuses années de discussions sur le sujet, et il est trop près de trop de maisons pour que ce soit le bon endroit."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
brexit international