Cet article date de plus de 3 ans

Le conducteur qui a tenté de foncer sur la foule à Anvers est un résident français

Le conducteur de la voiture arrêté ce jeudi après avoir tenté de foncer sur la foule à Anvers en Belgique est un résident français et plusieurs armes dont un fusil ont été découvertes dans son véhicule.

Les forces de l'ordre sur les quais de l'Escaut où le véhicule a été immobilisé.
Les forces de l'ordre sur les quais de l'Escaut où le véhicule a été immobilisé. © VIRGINIE LEFOUR / Belga / AFP
"Il s'agit de Mohamed R., né le 8 mai 1977, de nationalité française et domicilié en France", a indiqué le parquet fédéral belge, mais selon une source judiciaire française, le suspect est en fait de nationalité tunisienne et réside à Lens (Pas-de-Calais), comme l'a révélé La Voix du Nord.  "Différentes armes ont été découvertes dans le coffre, des armes blanches, un "riot gun" (fusil) et un bidon contenant un produit encore indéterminé", a-t-il ajouté. "Le service de déminage de la Défense est sur place afin d'examiner le véhicule", a précisé le parquet. "Au vu des premiers éléments recueillis et compte tenu de ce qui s'est passé hier à Londres, il a été décidé de confier le dossier au parquet fédéral", chargé en Belgique des affaires terroristes.


Revenant sur la chronologie de l'arrestation, le parquet a détaillé: "Ce matin, vers 10h45, une voiture immatriculée en France a été remarquée dans le centre d'Anvers", roulant "à une vitesse très élevée". "A différents moments, des piétons ont été mis en danger", a-t-il poursuivi. "Lorsque des militaires ont tenté d'intercepter le véhicule, ce dernier a pris la fuite" et "un peu plus tard, le team (l'équipe) d'intervention rapide de la police d'Anvers a pu intercepter le véhicule".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international terrorisme faits divers