Convois exceptionnels : attention, les règles du code de la route ont changé !

Vous ne le saviez pas ?

Désormais, un convoi exceptionnel peut même brûler un feu rouge !
Désormais, un convoi exceptionnel peut même brûler un feu rouge ! © MSPS-Dieppe
Il est passé inaperçu et pourtant le décret du 6 janvier dernier (et entré en vigueur au 1er mars) change substantiellement les règles du code la route pour les convois exceptionnels. C'est la gendarmerie du Pas-de-Calais qui le rappelle longuement sur sa page Facebook

Ce décret modifie "le code de la route pour faciliter la circulation des transports exceptionnels sur les routes de France et renforcer la sécurité des véhicules qui les accompagnent sur leurs trajets". En résumé, les convois exceptionnels sont encore plus prioritaires qu'avant. 

Encore plus prioritaire 

Qu'est-ce que ça change pour les automobilistes ? Ils doivent tout simplement encore plus leur laisser la priorité, partout, à tout moment. Les usagers "doivent obligatoirement réduire leur vitesse et au besoin s'arrêter ou encore se garer pour faciliter le passage du convoi et des véhicules d'accompagnement. Ils doivent également renoncer à s'engager sur une intersection lorsque l'imminence du franchissement par un convoi leur est signalée par un véhicule d'accompagnement".

La gendarmerie explique aussi notamment ce qu'il en est aux feux rouges : "Un convoi exceptionnel en mouvement et les véhicules qui l'accompagnent sont désormais prioritaires aux intersections. Des véhicules d'un convoi pourront griller un feu rouge dans certains cas. (...)  L'ensemble du convoi a la priorité si le véhicule en tête est passé au vert. Si le feu passe au rouge pendant que le reste du convoi franchit le carrefour, la priorité reste au convoi et à son escorte".

Méfiance et prudence donc si vous croisez dans les prochaines semaines un convoi exceptionnel. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité