Coronavirus - Prêt garanti par l'État : 958 millions d'euros empruntés par les entreprises de la Somme et de l'Oise

Fortement touchées par l'épidémie de covid-19 et le confinement qui en a découlé, les entreprises de Picardie ont profité du soutien que leur a proposé l'État pour faire face à la crise. De nombreuses entreprises ont ainsi eu recours au prêt garanti par l'État ou encore à l'activité partielle.

Plus de 6000 entreprises de l'Oise et de la Somme ont eu recours au prêt garanti par l'État
Plus de 6000 entreprises de l'Oise et de la Somme ont eu recours au prêt garanti par l'État © FTV
L'épidémie de Covid-19 a paralysé de nombreux pans de l'économie française. L'État a mis en place plusieurs dispositifs pour soutenir les entreprises pendant la crise sanitaire. Chômage partiel, mesures fiscales bienveillantes, création d'un fond de solidarité et prêt garanti par l'État sont autant d'aides qui ont permis à bon nombre d'entreprises de garder la tête hors de l'eau dans cette période difficile. 

Le prêt garanti par l'État fortement utilisé dans l'Oise

En Picardie, les entreprises ont été nombreuses à recourir au prêt garanti par l'État (PGE). Le PGE a été mis en place pour éviter la faillite d'une entreprise dont la trésorerie a pertubée par l'épidémie de covid-19. Toute entreprise, de toute taille, peut en faire la demande jusqu'au 31 décembre 2020. 

Dans l'Oise, premier département touché par le coronavirus, pas moins de 3435 entreprises ont bénéficié du PGE. Au total, 527 millions d'euros ont été empruntés par les entreprises de l'Oise. 

Dans la Somme, c'est 431 millions d'euros qui ont été empruntés via le PGE, par 2800 entreprises. 

La préfecture de l'Aisne n'est pas en mesure de communiquer ces chiffres pour le moment. 

270 000 salariés en activité partielle en Picardie

Durant la crise sanitaire, presque 270 000 salariés picards ont été mis au chômage partiel. Ce dispositif utilisé par plus de 26 000 entreprises picardes permet le maintien de l'emploi quand l'activité est réduite. Dans toute la région des Hauts-de-France, c'est presqu'un million de salariés qui ont été mis en activité partielle :
 

Dans les trois départements picards, c'est encore l'Oise qui a le plus eu recours au chômage partiel. 11 727 entreprises de l'Oise ont utilisé ce dispositif, pour 121 943 salariés. 82 513 salariés ont été placé au chômage partiel dans 8160 entreprises samariennes. Dans l'Aisne, la mesure a concerné près de 63 000 salariés et plus de 6 700 entreprises.

Un nouveau dispositif de soutien aux entreprises

Le 2 juillet dernier, Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie et des Finances a annoncé mettre en place un dispositif d’avances remboursables et de prêts à taux bonifiés en compélement du PGE pour soutenir la trésorerie des entreprises fragilisées par la crise de la covid-19. 

Le gouvernement semble anticiper la crise économique qui s'annonce à la suite de l'épidémie de covid-19. Une épidémie qui a mis à l'arrêt une grande partie de l'activité économique pendant plus de trois mois. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter