Ambleteuse : il perpétue la tradition du flobart

Calypso en mer / © photo F. Fiévet
Calypso en mer / © photo F. Fiévet

C'est un tout jeune charpentier de marine qui s'est installé auto-entrepreneur à Ambleteuse en avril dernier. A 22 ans, Thomas Liénard a déjà construit son propre flobart, ce bateau ventru typique du Boulonnais.

Par Valérie Dermersedian

Il a commencé à s'intéresser au bois et aux bateaux alors qu'il n'avait même pas 10 ans. En ce temps, Thomas Liénard construisait des maquettes qui ornent encore son atelier.

" Ça vient de mon grand-père, explique-t-il. Il était menuisier. Il a construit son propre bateau avec mon père et faisait des maquettes. Moi, je traînais souvent dans son atelier quand j'étais petit et il m'a transmis la fibre du bois et des bateaux".
 
Thomas Liénard, constructeur de flobarts
 

Calypso, flobart d'Ambleteuse

Il s'oriente alors naturellement vers des études de menuiserie et part étudier en Bretagne pour devenir charpentier de marine.
Mais l'idée de construire un jour sa propre embarcation trotte toujours dans un coin de sa tête. Il dessine ses premiers plans à l'âge de 16 ans ... six ans plus tard, Calypso voit le jour. C'est un flobart de 4 m de long et 2 m de large en chêne qui a été baptisé en août dernier.
 

" Je voulais me faire un flobart à voile des années 30. Je me suis inspiré des cartes postales de l'époque, explique Thomas Liénard. Et on a tracé les plans. En plus d'être un bateau à mon goût, il contribue à enrichir le patrimoine." Tout a été construit de ses propre mains à Ambleteuse, dans son atelier digne de celui de Gepetto.

Au milieu des copeaux et des essences de bois, Thomas restaure, répare les embarcations. Il retravaille selon les techniques locales pour leur donner un nouveau souffle.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus