• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Boulogne-sur-Mer : Deux athlètes et une médaillée olympique de lutte à l'affiche d'un documentaire

© APC
© APC

Durant dix-huit mois, le réalisateur Maurice Ferlet à suivi deux jeunes athlètes de l’Entente Lutte Côte d’Opale (ELCO). Après plus d'un an de tournage et une première diffusion sur la télévision belge, son documentaire "De haute Lutte" sera projeté gratuitement, à Boulogne-sur-Mer.

Par Isabelle Girardin

À Boulogne-sur-Mer, "l'Entente Lutte Côte d'Opale" compte plus de 350 licenciés et constitue l'un des meilleurs clubs de lutte de la région. 

À travers une galerie de portraits, le documentaire "De Haute Lutte" de Maurice Ferlet évoque l'implication au quotidien de tous ceux qui entretiennent une passion pour ce sport.

La pratique dès trois ans

Dans le quartier du Chemin vert, à Boulogne-sur-Mer, certaines filles pratiquent dès trois ans ce sport, pourtant souvent perçu comme masculin.

Il a même fallu attendre les années 70 pour que les femmes soient autorisées à pratiquer la lutte tout comme le football. Un sport considéré comme trop dangereux pour elles. Aujourd'hui, la lutte féminine figure au programme des Jeux Olympiques, aux côtés de la lutte gréco-romaine et de la lutte libre.

A travers ce documentaire, on découvre le travail de Lise Legrand, médaillée aux Jeux Olympiques d'Athènes. Elle dirige et anime l'ELCO avec son époux David. On y (re) découvre, aussi, Laurie Lesaffre, 14 ans, championne de France minimes ainsi que Pauline Lecarpentier, 21 ans, membre de l’équipe de France de Lutte.

Le réalisateur Maurice Ferlet les a suivis pendant dix-huit mois et le tournage s'est fait entre octobre 2017 et février 2018.
 


 

Des exemples de réussite

À Boulogne-sur-Mer, la lutte n'est pas un sport comme les autres et ne se résume pas à un combat. Il est facteur d'insertion et d'intégration sociale, un support à l'épanouissement personnel enseigné dans les écoles boulonnaises, ce que le documentaire met en valeur
 
Portrait de Pauline Learpentier lutteuse


 

Séance gratuite

Une séance de projection gratuite est prévue vendredi 1er février, à 18h30, sur réservation auprès de la mairie (03 21 87 79 40)

La coproduction, tournée avec le soutien de Pictanovo, Wéo Tv, du CNDS, de l'ANGOA et la Procirep, à l'affiche du cinéma "Les Stars" de Boulogne-sur-Mer.
 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus