Côte d'Opale : le grand retour des méduses bleues échouées sur les plages

Des méduses bleues ont été découvertes sur les plages de la Côte d'Opale. / © Isabelle Girardin / France 3 Nord Pas-de-Calais
Des méduses bleues ont été découvertes sur les plages de la Côte d'Opale. / © Isabelle Girardin / France 3 Nord Pas-de-Calais

Ces derniers jours, des méduses bleues se sont échouées sur les plages de la Côte d'Opale. Il n'y a pas trop de raisons de s'inquiéter, les spécimens en question sont peu urticants. Et la marée devrait nettoyer les plages d'ici peu.

Par M. F. avec Didier Pithon

De la taille d'un ballon de football, plusieurs méduses bleu turquoise auraient été aperçues ces derniers jours sur les plages du Nord mais aussi de Belgique.

Contrairement aux idées reçues, le phénomène n'est pas lié aux fortes chaleurs. "C'est un phénomène cyclique et annuel", précise Dominique Mallevoy, aquariologiste à Nausicaa. "En effet, elles arrivent sur nos côtes en ce moment. Mais en fait, ce sont en général des méduses qui ont terminé leur cycle de vie et qui vont s'échouer au gré des courants sur les plages."

Côte d'Opale : le grand retour des méduses bleues échouées sur les plages
Ces derniers jours, des méduses bleues se sont échouées sur les plages de la Côte d'Opale. Il n'y a pas trop de raisons de s'inquiéter, les spécimens en question sont peu urticants. Et la marée devrait nettoyer les plages d'ici peu. - France 3 Nord Pas-de-Calais - Didier Pithon, Julie Dubois, Marie-Elisabeth Masson

"Dans quelques jours, tout sera balayé"

La rhizostoma pulmo, son nom scientifique, est une méduse que l'on retrouve dans toutes les mers froides ou chaudes, un animal relativement courant et peu dangereux.

"Il ne faut pas s'inquiéter parce que les méduses sont constituées à 95% d'eau", ajoute l'aquariologiste. "Donc dans quelques jours, tout sera balayé et détruit par la marée."

Des méduses en fin de vie qu'il est cependant préférable d'éviter surtout lorsque vous vous baignez.

Sur le même sujet

Les + Lus