Les poissons de la Côte d'Opale ont les faveurs du Salon de l'agriculture

De quoi rappeler que le port de Boulogne-sur-Mer est le premier de France.

Par Quentin Vasseur

Avec 30 000 tonnes débarquées chaque année, le port de Boulogne-sur-Mer avait des arguments à faire valoir, ce jeudi au Salon de l'agriculture.


Et ils n'étaient pas les seuls ports de la Côte d'Opale à présenter les fruits de leur labeur. Même si pour certains, il y avait un peu de pédagogie à faire... 

"Il y a pas mal de personnes qui méconnaissent la pêche et qui sont surprises des espèces de poissons que l'on pêche dans la Manche" note Bruno Margollé, de la Coopérative maritime étaploise. Ils croient que ça vient de la Méditerranée, alors que tout ce que vous voyez là, ce sont tout des espèces qui sont pêchées dans la Manche par nos chalutiers."

Les poissons de la Côte d'Opale ont les faveurs du Salon de l'Agriculture
Intervenants : Stéphane Pinto ; vice-président comité régional des pêches ; Bruno Margollé, Coopérative Maritime Etaploise - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage de Valérie Demersedian et Arrantxa Belderrain. Montage de Franck Defrance

Cette année a été marquée par une évolution notable, celle de la curiosité à l'égard du chemin des poissons de la mer à l'assiette.


"Les gens s'intéressent de plus en plus aux problèmes que les pêcheurs peuvent rencontrer mais aussi au problème de la ressource" observe Stéphane Pinto, vice-président comité régional des pêches.



A lire aussi

Sur le même sujet

La Joconde au Louvre-Lens ? La ministre de la culture n'a rien annoncé mais...

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés