Daniel Fasquelle apparaît serein, pourtant il ne lui reste plus que six jours pour atteindre le nombre de parrainages requis pour se présenter à l'élection à la présidence du parti Les Républicains.

J'ai mes parrainages de parlementaires


Pourtant, assure le député du Pas-de-Calais, "j'ai mes parrainages de parlementaires, j'ai des parrainages dans quinze départements".

Seuls lui manquent "les 2.347 parrainages [des adhérents] qui me sont nécessaires pour être qualifié. J'en ai un peu plus de la moitié",

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


L'ancien maire du Touquet, qui "tirait la sonnette d'alarme" le 27 septembre sur le processus de parrainage qui favorisait, pour lui, Laurent Wauquiez, a jusqu'au 11 octobre pour recueillir le millier de signatures qui lui reste.

"Cet objectif n'est pas hors d'atteinte" assure-t-il, "mais ça suppose qu'il y ait une très très forte mobilisation dans les jours qui restent."