Enduropale du Touquet : la “cerise sur le gâteau” d'Adrien Van Beveren

© MaxPPP
© MaxPPP

Le pilote nordiste, contraint à l'abandon lors du Dakar 2019, participera à l'Enduropale du Touquet dimanche 3 février prochain. Si la victoire n'est pas un objectif en soi, Adrien Van Beveren a hâte de retrouver la Côte d'Opale et son public et espère malgré tout être dans le coup. 

Par Valentine Graveleau

La déception a été immense. Le 16 janvier dernier, à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée de l'avant-dernière étape du Dakar 2019, le moteur de la moto d'Adrien Van Beveren lâche. Alors quatrième au classement général, il est contraint à l'abandon. 

En 2018, le pilote nordiste de 28 ans avait déjà dû abandonner après s'être blessé à la clavicule. Après 6 mois sans pouvoir rouler, il a mis les bouchées doubles à l'entraînement pour être à la hauteur cette année, mas c'est finalement un problème mécanique qui aura eu raison de lui. 
 
Adrien Van Beveren à l'Enduropale


"Ça montre que le Dakar, c'est vraiment une course difficile. Mais ça me donne envie de bosser encore. Je me sers de chaque Dakar comme une expérience supplémentaire", expliquait-il mardi 22 janvier, sur le plateau de France 3 Nord Pas-de-Calais. 

Alors, à peine rentré du Pérou, Adrien Van Beveren veut tourner la page. Et pour se faire, il participera dimanche 3 février prochain à l'Enduropale du Touquet, une course qu'il a déjà remportée trois fois. 
 


La victoire en ligne de mire ?


Ses objectifs, se faire plaisir. "J'ai la pression, mais c'est une pression positive. Aujourd'hui, c'est plus mon objectif. Pour moi, c'est vraiment la cerise sur le gâteau. J'y vais parce que ça me plaît, parce que je vais retrouver mon public, parce que c'est le Pas-de-Calais, sur la Côte d'Opale. Je suis super content d'y aller."

Pour autant, le pilote a de quoi rêver de la victoire. Fatigué après son aventure au Pérou, il espère quand même "être dans le coup", comme il l'affirme dans une interview donnée à la Voix du Nord. Sitôt rentré en France, le pilote est retourné à l'entraînement. 
 

Mais la concurrence sera rude cette année. Face à lui, les pilotes Milko Potisek et Nathan Watson, qui ont respectivement terminé premier et deuxième l'année dernière. 

Rendez-vous dimanche prochain donc. Avant ça, une émission lui sera consacrée mercredi prochain 30 janvier sur France 3 Nord Pas-de-Calais. 

Sur le même sujet

Les + Lus