• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Enduropale : “Vous m’avez volé mon Touquet“, dénonce Camille Chapelière, sanctionné d'un ”stop-and-go”

Camille Chapelière, dimanche, lors du stop-and-go infligé par les commissaires. / © Frédérik Giltay / France 3 Hauts-de-France
Camille Chapelière, dimanche, lors du stop-and-go infligé par les commissaires. / © Frédérik Giltay / France 3 Hauts-de-France

Le pilote KTM Camille Chapelière n'a pas digéré le "stop-and-go" que lui ont infligé les commissaires de l'Enduropale du Touquet pour avoir court-circuité la piste pour éviter les bouchons au 2e tour. "Vous m’avez sûrement volé mon Touquet", dénonce-t-il sur sa page Facebook. 

Par YF

Camille Chapelière a été l'un des pilotes les plus en vue, dimanche, lors de l'édition 2019 de l'Enduropale du Touquet. Le pilote KTM jouait même la victoire lorsque les commissaires de course ont décidé de lui infliger une pénalité, sous la forme d'un "stop-and-go" d'une minute, pour avoir court-circuité la piste afin d'éviter un gros bouchon formé au 2e tour par les pilotes amateurs de l'épreuve.
 
Enduropale 2019 : Camille Chapelière (KTM) court-circuite la piste pour éviter un bouchon

"Je prends la décision de me faufiler en montant sur le bord d’un talus (en restant sur la piste)", raconte Chapelière sur sa mésaventure. "J’arrive à l’échappatoire où des pilotes commençaient déjà à passer, j’ai ensuite vu un officiel sur ma droite faire signe pour ouvrir. J’ai donc simplement suivi les autres. Puis mes concurrents ont suivi. Après la course j’apprends qu’aussitôt certaines marques concurrentes en manque de victoire vont porter réclamation. On me laisse faire 1h 30 de course où je me suis régalé à piloter avec un pilote de Grand Prix MXGP et là des "officiels" peu scrupuleux me plantent pour un stop-and-go de 1 minute, non justifié".
 

Retour sur l’enduropale 2019. J’aimerais partager avec vous mon ressenti et clarifier un peu la journée d’hier. Je ne...

Publiée par Camille Chapelière sur Lundi 4 février 2019

Camille Chapelière, qui a ensuite chuté en essayant de rattraper son retard, affirme que "samedi, la veille de la course, les "officiels" ont demandé aux pilotes ainsi qu’au team manager d’être présents à une réunion expliquant qu’un échappatoire sera ouvert (...) à l’arrivée des leaders." Dans son message, le pilote normand se dit victime, depuis deux ans, de plusieurs sanctions injustes dans les courses sur sable, alors que certains de ses rivaux semblent bénéficier, à ses yeux, de davantage de mansuétude.

"Ne me parlez plus de comportement exemplaire ou sportif car j’ai seulement vu de l’amateurisme de votre part", lance-t-il cette fois à l'adresse des commissaires de course de l'Enduropale. "Vous m’avez sûrement volé mon Touquet mais soyez en sûrs, je reviendrai."
 

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus