• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Finalement, Daniel Fasquelle ne pourra pas être candidat à la présidence du parti Les Républicains

Daniel Fasquelle à l'Assemblée nationale, le 17 octobre dernier. / © Patrick KOVARIK / AFP
Daniel Fasquelle à l'Assemblée nationale, le 17 octobre dernier. / © Patrick KOVARIK / AFP

Daniel Fasquelle ne pourra pas être candidat à la présidence du parti Les Républicains. La Haute autorité du parti a expliqué ce jeudi qu'il n'avait pas réuni suffisamment de parrainages validés.

Par M. F.

La Haute autorité du parti Les Républicains vient de dévoiler la liste des candidats à la présidence du parti. On n'y retrouve pas Daniel Fasquelle. Seuls Laurent Wauquiez, Maël de Calan et Florence Portelli ont vu leur candidature validée.

Le député du Pas-de-Calais avait pourtant assuré avoir un nombre suffisant de parrainages. Sur notre antenne, le 10 octobre, il avait affirmé avoir reçu "plus de 20 parrainages de parlementaires" et "2500 parrainages de militants", plus que le minimum requis de 13 parlementaires et 2347 adhérents.

Il avait ajouté : "Je continue à recevoir des parrainages [...] parce qu'il me faut évidemment une marge de sécurité."

Ce contenu n'est plus disponible

C'est pourtant bien un nombre de parrainages insuffisant qui a contraint la Haute autorité à refuser la candidature de Daniel Fasquelle.

"Nous n'avons pas pu constater que le nombre de parrainages requis était atteint", a précisé la présidente de la Haute autorité Anne Levade lors d'une conférence de presse organisée cet après-midi.

Après les vérifications de conformité effectuées par la Haute autorité, un certain nombre de parrainages d'adhérents en faveur de Daniel Fasquelle ont dû être invalidés.

Des adhérents pas à jour de cotisations

La présidente de la Haute autorité a indiqué qu'"un certain nombre [de parrainages] ont été invalidés parce qu'ils émanaient d'adhérents pas à jour de cotisations", ou qui n'avaient pas fourni de copie de pièce d'identité.

"Nous avons également 'dédoublonné' des parrains", c'est-à-dire que la Haute autorité a retiré les parrainages donnés par une seule et même personne à plusieurs candidats, pratique évidemment proscrite.

Le candidat recalé a réagi à cette annonce sur son compte Twitter.

Ce contenu n'est plus disponible
Ce contenu n'est plus disponible


A lire aussi

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus