• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. Carnaval du Portel : des pecs-pecs et des bonbecs comme s'il en pleuvait pour les enfants

© Mairie de Le Portel / Facebook
© Mairie de Le Portel / Facebook

Les pêcheurs sont venus chercher les enfants à la sortie de l'école avec des bonbons en guise d'appât. Et la pêche a été fructueuse pour les cirés jaunes comme les petits carnavaliers qui s'en sont donnés à coeur joie.

Par France 3 Côte d'Opale

On fait le plein de provisions, on charge les cannes et c'est parti pour la pêche aux bonbons ! Les pecs-pecs, c'est LE rendez-vous du carnaval au Portel à destination des enfants... mais pas seulement. Les plus grands aussi ont le droit d'attraper des friandises au vol. "Y a pas d'âge pour ça", lance l'un d'eux.
 

Des carnavaleux aux cirés jaunes, aux masques délirants et aux acoutrements colorés défilaient dans les rues ce lundi après-midi, à la sortie des écoles. En tête des costumes préférés des margats, ce sont bien sûr les cirés jaunes avec leur généreuse canne à pêche.
 
Carnaval du Portel : des pecs-pecs et des bonbecs comme s'il en pleuvait pour les enfants

"Ca fait plaisir aux enfants, on offre des bonbons, on se retrouve pour trois jours... C'est ça notre carnaval !", résume un ciré jaune. Un autre d'ajouter : "C'est une tradition qui se transmet de génération en génération".
 

Mairie de Le Portel

Voici les photos des pecs pecs lors du carnaval 2019 du Portel.


Pour cette pêche géante aux bonbons, à chacun sa technique plus ou moins maîtrisée... et pas toujours dans la légalité. Normalement, interdiction d'utiliser les doigts, mais certains essaient de passer ente les mailles du filet. "Oui mais il voulait pas se décrocher", argumente une petite fille.
 

Mais surtout, on oublie tous les conseils du dentiste les jours de carnaval. Et si l'abus de sucreries faisait tomber dents ? "C'est pas grave", rétorque une petite carnavalière. Défilé, brûlé et grand bal étaient au programme de la soirée pour des Portelois loin d'être rassasiés par le carnaval.

 

D'où vient la tradition des pecs-pecs ?

"C'est une tradition issue des marins qui revenaient d’Islande, où ils étaient allés pêcher la morue, selon Philippe Isidore, un fou du carnaval du Portel interrogé par La Voix du NordHommes et femmes portent un ciré. Au bout de la canne à pêche est placé un bonbon. C’est un moment magique !"

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus