• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Coupe du monde féminine : la Belgique se venge en savourant le “seum” de la France, éliminée par les États-Unis

© Maxim ZMEYEV & LIONEL BONAVENTURE / AFP
© Maxim ZMEYEV & LIONEL BONAVENTURE / AFP

Un an après, la pillule n'est pas passée.

Par Q.V

C'était trop tentant. Près d'un an après l'élimination de la Belgique par l'équipe de France en demi-finale de la Coupe du Monde organisée en Russie, les supporters n'ont toujours pas digéré les commentaires narquois qui avaient suivi la défaite. Il faut dire que les joueurs, tels Eden Hazard ou Thibault Courtois, n'avaient pas mâché leurs mots à l'égard des Bleus, accusés d'avoir "joué à rien" à ne faire que "défendre et se cacher".
 
Une attitude partagée par une partie des supporters, et qui avait amené les Français à les narguer en utilisant le mot "seum", de l'expression "avoir le seum", "avoir la haine" .
 

Autant dire que lorsque les Bleues, onze mois plus tard, se sont montrées amères suite à la défaite contre les États-Unis, les Belges ne se sont pas privés pour renvoyer l'ascenseur.
 

À l'image de ce montage photo, notamment partagé par le Diable rouge Thomas Meunier et montrant Wendie Renard affublée d'un maillot belge. En cause, sa phrase : "elles n'ont rien montré ce soir".
 

La citation exacte, après le match, était : "On a eu quelques difficultés en début de deuxième mi-temps, mais à part le coup-franc de la première mi-temps on n'est pas en danger,  elles ont rien montré ce soir, mais félictations à elles"
 

Avec un brin de mauvaise foi, on pourrait rétorquer à nos voisins que leur équipe féminine de football n'a pas réussi à se qualifier pour la Coupe du monde...
 

Sur le même sujet

Olivier Guégan (VAFC) :

Les + Lus