• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Coupe de France : découvrez le tirage au sort des équipes des Hauts-de-France pour les 32e de finale

Longueau (ici face à Lannion), le petit poucet de la compétition, rencontrera Vitré dimanche. / © Fred Douchet / MAX PPP
Longueau (ici face à Lannion), le petit poucet de la compétition, rencontrera Vitré dimanche. / © Fred Douchet / MAX PPP

Le 5 et 6 janvier 2019 se dérouleront les 32e de finale de la Coupe de France de football, où huit équipes des Hauts-de-France sont encore en jeu, en attente du match reporté de Saint-Omer (Pas-de-Calais). Le tirage au sort effectué le 10 décembre leur a-t-il attribué un adversaire raisonnable ?

Par V.P.

La prochaine journée de Coupe de France de football se déroulera le week-end du 5 et 6 janvier, et six clubs amateurs et de Ligue 2 des Hauts-de-France sont d'ores et déjà qualifiés. Ils sont rejoints par les deux pensionnaires locaux de Ligue 1, le LOSC et l'Amiens SC, qui entrent en compétition. Saint-Omer, dont le match contre le SC Bastia a été reporté, pourrait bien s'ajouter à la liste s'il sort vainqueur du duel face aux Corses.
 

Les tirages favorables

Suite au tirage au sort effectué lundi 10 décembre à 20 heures, les futurs adversaires des clubs septentrionaux sont désormais connus. Parmi les chanceux, on retrouve logiquement ceux évoluant dans l'élite. Lille obtient un tirage plutôt favorable : le dauphin du PSG en Ligue 1 affrontera Sochaux-Montbéliard (Ligue 2).

La région aura aussi le droit à un derby Amiens SC (Ligue 1)-Valenciennes (Ligue 2) pour le prochain tour de cette Coupe de France, avec un léger avantage pour les Picards. Le RC Lens (Ligue 2) tombe quant à lui contre le Stade de Reims, promu en Ligue 1 cette année, un adversaire plutôt dans ses cordes.

Le Croix Football Iris club (National 2) est aussi légèrement avantagé par le tirage : pour accéder aux 16e de finale, les Nordistes devront défaire Raon-l'Étape, club vosgien évoluant en National 2.
 

Les tirages défavorables

Si l'US Saint-Omer (Régional 1) parvient à battre le SC Bastia (National 3), match du 8e tour reporté à une date pour le moment inconnu, il sera à nouveau désavantagé. Les Pas-de-Calaisiens devront accueillir les Finistériens de Concarneau (National 1).

L'US Gravelines (R1) accueillera de son côté le club rhodanien de Villefranche-sur-Saône (N1), actuellement 13e de son championnat.

Sans surprise, l'ESC Longueau, petit poucet de la compétition, devra à nouveau faire des merveilles. Après avoir successivement éliminé Chambly (National 1) et Lannion (National 3), les Samariens pensionnaires de Régional 2 se présentent face à Vitré, club d'Ile-et-Vilaine évoluant en National 2.

L'Olympique de Saint-Quentin (National 3) a bien moins de chance : le plus gros club de l'Aisne devra faire face à Metz pour les 32e de finale, actuellement leader de Ligue 2.
 

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus