Covid-19 dans les Hauts-de-France : face au manque de vaccins, les rendez-vous pour une première injection reportés

En raison de difficultés d'approvisionnement du vaccin contre le Covid-19, l'ARS Hauts-de-France a annoncé, jeudi 28 janvier, que les rendez-vous pour une première injection prévus jusqu'au 2 février seront reportés en mars. La priorité est donnée à ceux qui ont déjà reçu une dose.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Richard Mouillaud - MaxPPP

Les personnes qui devaient se faire vacciner ces prochains jours vont devoir patienter. Dans un communiqué publié ce jeudi 28 janvier, l'ARS Hauts-de-France a annoncé le report des premières injections du vaccin contre le Covid-19. "L’ensemble des rendez-vous de primo vaccination prévus jusqu'au mardi 2 février inclus seront déprogrammés et immédiatement reprogrammés à partir de la première semaine de mars", est-il écrit. Dès le 21 janvier, l'ARS Hauts-de-France avait suspendu la prise de rendez-vous pour une première dose en raison du manque de doses.

Une annonce qui s'explique par "des difficultés d'approvisionnement" : l'ARS annonce que 126 360 doses seront administrées en février. Un chiffre inférieur à janvier, où la région avait reçu 129 515 doses.

La priorité va donc être donnée aux secondes injections, pour les personnes qui ont déjà reçu la première dose depuis le début de la campagne nationale de vaccination, pour "garantir l’administration de la seconde injection pour toutes les personnes ayant déjà reçu la première dose en janvier", indique l'ARS. Si l'on en croit ce communiqué, seules les personnes qui ont reçu une dose en janvier, seront vaccinées en février.

Les EHPAD pas concernés par ces reports

L'Agence régionale de santé annonce également que "près de 12 000 doses vont être livrées entre le 27 janvier et le 2 février dans 209 Ehpad du Nord". Et plus de 5 000 doses ont été livrées dans le Pas-de-Calais, tout comme dans L'Aisne, l'Oise et la Somme. Près de 15 000 (14 721) résidents d'Ehpad ont reçu une première injection.

Au 27 janvier, près de 100 000 habitants des Hauts-de-France ont reçu une première dose du vaccin contre le Covid-19. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vaccins