Covid-19 : Philippe Leman, le premier patient de l'hôpital de Roubaix transféré en Allemagne, est décédé

Philippe Leman est mort dans la matinée du mercredi 4 décembre, à l'âge de 73 ans, dans un hôpital allemand. Il était le premier patient atteint du Covid-19 de l'hôpital Victor Provo de Roubaix à être transféré à l'étranger. Son frère, Dominique Leman, témoigne.
Philippe Leman est décédé du coronavirus à l'âge de 73 ans.
Philippe Leman est décédé du coronavirus à l'âge de 73 ans. © DR
Dominique Leman a appris le décès de son frère dans la matinée du mercredi 2 décembre. Il ne l'aura pas revu depuis son transfert de l'hôpital de Roubaix en Allemagne, il y a près de trois semaines. Atteint du coronavirus, Philippe Leman est décédé à l'âgé de 73 ans.

Ce dernier était le premier patient Covid-19 de l'hôpital Victor Provo, à Roubaix, à être transporté à l'étranger. C'était le 10 novembre dernier, direction l'hôpital de Steinfurt, au nord-ouest de l'Allemagne. À cet instant, c'était alors une question de survie, car la situation sanitaire dans le département du Nord se dégradait rapidement. "C'est une chance pour lui d'être admis dans un hôpital non surchargé", rappelait Dominique Leman, interrogé par France 2, lors du départ de son frère outre-rhin.

Des nouvelles quotidiennes de son frère

Tout au long de la prise en charge de Philippe, Dominique Leman a reçu des nouvelles "quotidiennes" de la part de l'Agence régionale de santé (ARS). Il salue également la "disponibilité" et la "gentillesse" des équipes médicales de Roubaix au cours de l'hospitalisation de son frère, arrivé à l'hôpital le 1er novembre.

L'état de santé de Philippe Leman s'était amélioré la semaine dernière. Il avait été extubé puis sorti du coma artificiel. Mais ce lundi soir, la situation s'est à nouveau aggravée. Replongé dans le coma puis intubé, il ne s'en remettra pas.

Dominique Leman n'a pas été rendre visite à son frère en Allemagne, mais rappelle que le Ministère de la santé aurait assuré la prise en charge de tout déplacement s'il l'avait souhaité.

La date des funérailles n’est pas fixée, mais elles auront à l’église Saint-Martin de Croix. "On ne sait pas encore quand le corps va revenir", explique Dominique Leman.

Comme Philippe Leman, plusieurs malades du coronavirus ont été transférés à l'étranger depuis les hôpitaux de Valenciennes et Tourcoing.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société