• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Culture et environnement : le bilan du Conseil régional des Hauts-de-France

La culture et l'environnement sont des compétences régionales. Un an après la fusion des régions et l'installation du nouvel exécutif régional

Par Jennifer Alberts


La fin du centre de soin des phoques


C'est ce qui a le plus marqué les habitants des Haust-de-France, version Picardie : en octobre dernier, Picardie Nature, l'association gestionnaire du centre de sauvegarde des phoques installé à Abbeville (80), annonçait sa fermeture. Faute du renouvellement des subventions allouées notamment par le Conseil régional, la structure ne peut plus fonctionner. Une décision assumée par Xavier Bertrand : selon lui, il y a d'autres urgences à financer, et cela d'autant plus qu'un même centre existe à Calais.



Candidat anti-éoliennes, Xavier Bertrand estime qu'il y en a assez. La région se situe en 2ème position en France en puissance installée derrière le Grand Est :"chaque fois qu'il y aura un projet éolien, la région sera défavorable. Parce qu'il n'y a pas les myriades d'emplois qu'on nous promet derrière", selon l'exécutif régional.
Le problème, c'est qu'Amiens a inauguré le 31 janvier 2014 Windlab, un vaste centre de formation aux métiers de l'éolien. En 2 ans, 70 stagiaires ont été formés dont 81% travaillent dans les Hauts-de-France. L'avenir de centre de formation dédié est en question : "si un jour les emplois sont ailleurs, on n'aura pas besoin de cette formation-là et on organisera d'autres formations", a expliqué Philippe Rappeneau, vice-président du Conseil régional à propos de Windlab.

Tourisme et culture

Le président Xavier Bertrand a annoncé dans son New Deal pour la région une augmentation de 70 millions à 110 millions d'euros du budget de la culture à l'issue de son mandat.

Il avait évoqué la construction d'Arénas sportives et culturelles capables d'accueillir plusieurs milliers de personnes pour de grandes manifestations sportives et culturelles avec des salles modulables allant de 800 jusqu'à 6.500 places : "Nous sommes parmi les régions qui comptons le moins d'équipement sportif par habitant nous rattraperons ce retard ".

En faveur des jeunes, la région avait promis de faire évoluer la carte "Génération" qui a remplacé la carte "Cursus" promesse tenue : la région a voté un crédit de 124.000 euros pour abonder une première tranche de bons plans en novembre dernier dans le cadre de manifestations organisées par la région. Certains ont cependant pointé du doigt la sortie du dispositif de certains étudiants, notamment ceux en BTS.

Un partenariat a été mis en place avec Facebook pour accélérer la digitalisation de la région. Pionnière en la matière la région Hauts-de-France est la première dans le secteur du e-tourisme en volume d'activité et en nombre de e-touristes accueillis. Ce partenariat vise entre autre à promouvoir le tourisme auprès des visiteurs français et internationaux. La région accueille chaque année 3,3 millions d'e-touristes.

Des incertitudes planaient sur la pérennité de l'Orchestre de Picardie et de l'Orchestre National de Lille. Finalement, les 2 structures continuent d'exister et un partenariat a été signé entre elles pour jouer alternativement dans la salle de l'autre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le tube "Valerie" repris par Still Amy

Les + Lus