Cet article date de plus de 4 ans

Cyclo-cross : Venturini (Cofidis) champion de France

Clément Venturini, de l'équipe nordiste Cofidis, a enfin justifié son statut de numéro un du cyclo-cross français dont il a remporté dimanche le titre national, sur le circuit de Lanarvily (Finistère), au bout d'un long duel avec Arnold Jeannesson.
"Je suis vraiment soulagé de gagner !", a reconnu le jeune Lyonnais (23 ans), deuxième les deux années précédentes mais surtout déçu d'avoir vu Francis Mourey le devancer l'an dernier à Besançon. "La défaite de Besançon m'a fait grandir", a-t-il estimé. "J'analyse les courses, aussi au niveau international, et j'avais vu hier (samedi) qu'il ne fallait pas attendre".

Premier maillot bleu-blanc-rouge pour Cofidis


Cette fois, Mourey a lâché prise dès le troisième des onze tours de course. Le nonuple champion de France (36 ans) a laissé Jeannesson, son coéquipier, tenir la dragée haute à Venturini jusqu'au dernier virage. Pour avoir gardé l'avantage à la corde, non sans avoir été contraint à un vrai sprint, le nouveau champion de France a pris l'avantage et a pu lever les bras bien avant de franchir la ligne sur une figure acrobatique. "Je suis fier d'offrir ce maillot à Cofidis", s'est félicité ensuite Venturini en soulignant que c'était le premier en bleu-blanc-rouge pour l'équipe sur route nordiste, créée en 1997.

Venturini champion de France de cyclo-cross

"Face à Arnold, il faut se lever de bonne heure pour faire la sélection", a plaisanté le Lyonnais, qui a cotoyé l'an passé Jeannesson dans sa formation. 
"Il falait virer en tête dans la ligne droite", a reconnu son dauphin, très déçu à l'arrivée. "Nous le savions tous les deux et on a joué des coudes. Il a été plus
à l'aise que moi. Lanarvily est un circuit qui me plaît mais j'espérais que le terrain serait plus collant
".

Gadret 3ème

Derrière le duo de tête, John Gadret s'est assuré le troisième rang devant un groupe dans lequel Francis Mourey a pris une anonyme sixième place. L'ancien grimpeur nordiste, qui fut troisième du Giro au début de la décennie, s'est dit comblé par cette médaille de bronze obtenue alors qu'il est redevenu amateur. D'autant plus inattendue qu'il n'a décidé qu'au début de l'été de poursuivre le cyclo-cross une saison de plus. "Je me suis entretenu en faisant du trail et je vais recommencer", a précisé Gadret qui ira aux Mondiaux, fin janvier, au Luxembourg, seulement en spectateur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport