Décès d'Edgard d'Hallendre, figure de la Résistance dans le Nord

Une grande figure de la Résistance s'est éteinte jeudi à l'âge de 94 ans. Edgard d'Hallendre avait participé activement, avec sa famille, au mouvement OCM (Organisation Cicile et Militaire) et à la distribution clandestine de La Voix du Nord pendant l'occupation allemande, avant d'être emprisonné.

Edgard d'Hallendre s'est éteint à l'âge de 94 ans.
Edgard d'Hallendre s'est éteint à l'âge de 94 ans. © France 3 Télévisions
L'association Souvenir de la Résistance et des Fusillés du Fort de Bondues a annoncé jeudi le décès d'Edgard d'Hallendre, figure de la Résistance dans le Nord, à l'âge de 94 ans.

Natif de La Madeleine, il s'était activement impliqué dans la Résistance dès 1940, avec son père, Eugène, qui travaillait aux chemins de fer, et sa mère, Lucienne, via le mouvement OCM (Organisation Civile et Militaire) et la distribution clandestine du journal La Voix du Nord. La famille d'Hallendre fut arrêtée par les Allemands en 1943 : Eugène, le père, fut torturé et exécuté a été torturé par le chef de la Gestapo locale, Kurt Kohl, au fort de Bondues ; Lucienne, la mère, fut déportée au camp de Grossrosen en Allemagne (elle en revint en 1945) ; Edgard, le fils, fut emprisonné au fort d'Huy, en Belgique, d'où il fut libéré par les Américains en septembre 1944.

"Un peuple meurt quand il ne trouve plus en lui l'énergie d'un refus", avait-il déclaré en 2011. Ses obsèques seront célébrées ce lundi à 10 heures, à l’église Saint André , rue Royale à Lille.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs