Une embarcation de migrants échouée au sud de la baie de Somme

Aux alentours de 4h du matin, des habitants de Cayeux-sur-Mer ont découvert une embarcation de migrants. Si certains d’entre-eux ont été transférés au CHU d’Abbeville pour des soins, d’autres ont pris la fuite.
 
(Illustration)
(Illustration) © LES ABEILLES - GUY LANOY
Ce jeudi 23 juillet au petit matin, des habitants de Cayeux-sur-Mer ont signalé l'arrivée d'une embarcation de migrants non loin du Hourdel."Je ramassais des galets comme chaque matin aux premières lueurs et j'ai vu plusieurs migrants, des jeunes et un homme d'une cinquantaine d'années, foncer vers moi. Ce n'est pas moi qui ait donné l'alerte, mais le maire est arrivé très vite sur place pour intervenir", attestait Pascal. Les forces de l’ordre et des personnels assermentés de la mairie ont en effet encadré l'accueil d'une vingtaine d'individus.
 
Image de l'embarcation par laquelle les migrants sont arrivés.
Image de l'embarcation par laquelle les migrants sont arrivés. © Photo amateure


"Compte tenu de la situation et de leur état, on voulait leur mettre à disposition une salle communale afin qu’ils se remettent de leurs émotions et qu’ils se réchauffent", nous racontait Matthieu Blin directeur général des services de la commune, jeudi matin.
  

Des migrants ont pris la fuite


Si une douzaine d’entre-eux en situation d'hypotermie ont été rapidement transférés vers le centre hospitalier d’Abbeville, une autre partie "visiblement paniquée" selon les mots de Matthieu Blin, s’est enfuie. Dans un communiqué, la préfecture de la Somme a annoncé la mise en place d'une cellule inter-services composée de la gendarmerie, du SDIS, du Centre d'opération zonal et de la direction départementale de la cohésion sociale. "Tous les moyens sont mis en oeuvre pour vérifier qu'aucune personne présente sur l'embarcation n'est manquante", précise le communiqué.

A l’heure où nous écrivons ses lignes, les forces de l’ordre et les pompiers se sont lancés à leur recherche grâce à des moyens au sol et par voie aérienne. Une enquête judiciaire est en cours pour établir précisémment les faits. D'après les éléments d'ores et déjà fournis par la préfecture, "les individus auraient tenté une traversée vers le Royaume-Uni dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 juillet depuis la plage de Cayeux-sur-Mer." 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de somme nature parcs et régions naturelles migrants société immigration abbeville