Ensemble c'est mieux - Hauts-de-France

L'émission solidaire du lundi au vendredi à 10h40
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux - Hauts-de-France

Comment gérer une fratrie ?

© France 3 Hauts-de-France
© France 3 Hauts-de-France

La place qu’occupe un enfant au sein de sa fratrie, la personnalité de ses frères et soeurs, leurs modes d’interactions sont des éléments à considérer dans la compréhension de sa personnalité et de ses comportements. Comment gérer cela ?

Par Madison Mouquet

Comment gérer une fratrie ?


La Fratrie

La fratrie fait référence à une origine commune. Ce lien peut être sécurisant mais aussi source de failles narcissiques. Sécurisant car il y a une notion de partage : une même famille, une éducation, une histoire et des souvenirs communs. Ce partage permet de ne pas se sentir seul ou incompris et de se répartir le poids des exigences parentales.

Toutefois il peut aussi être déstabilisant car source de conflits, comparaisons, complexes, rivalités ou jalousie. La jalousie et la rivalité ne sont pas nécessairement destructrices si elles sont bien accompagnées. Elles sont normales et mettent en évidence le besoin de chacun de s’assurer l’amour exclusif des parents. Stimulantes, elles permettent à l’enfant de mieux se connaître. En se comparant, en cherchant à se différencier il va explorer les spécificités de sa personnalité.
 

Le rôle des parents

Les parents doivent accompagner leurs enfants dans leur singularité et maintenir un équilibre au sein de la fratrie.

Pour ce faire, il faut penser à :
  • Légitimer leurs différences pour encourager l’enfant à devenir lui-même ;
  • S’adapter aux capacités et à la sensibilité de chacun ;
  • Éviter les comparaisons ;
  • Ne pas attribuer d'étiquettes comportementales (le petit dernier, la jolie, l’intelligent, le rêveur...) ;
  • Accepter les rivalités ;
  • Faire respecter les limites, pas de violence physique ou verbale, ne pas cafter, ne joue pas le rôle du parent.

La fratrie est un environnement très riche d’apprentissages, il prépare à l’acceptation de l’autre et de ses différences. Il permet de s’entraîner face aux confrontations, encourage l’affirmation de soi et permet l’exploration de son identité propre.