• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Ensemble c'est mieux - Hauts-de-France

L'émission solidaire du lundi au vendredi à 10h40
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux - Hauts-de-France

Comment préparer l'hibernation de sa tortue ?

© CC0
© CC0

L’hibernation fait partie du cycle naturel de la vie des tortues. Pour celles vivant dans leur milieu naturel, l’hibernation ne pose pas de difficulté. Pour les tortues domestiques, l’hibernation est plus complexe.

Par MM avec Nathalie Lavieille, vétérinaire, chroniqueuse dans 9h50 le matin Hauts-de-France.

Comment préparer l'hibernation des tortues ?


Pourquoi la tortue doit-elle hiberner ?

Les tortues sont des animaux poïkilothermes (à sang froid). La température de leur corps varie en fonction de la température de leur environnement. Elles ne peuvent donc pas vivre pendant les périodes froides.
 

Que signifie l'hibernation ?

L’hibernation correspond à un ralentissement du métabolisme de la tortue, ce qui lui permet de rester assez longtemps sans manger. Celle-ci se déroule en trois phases : la pré-hibernation, l’hibernation et le réveil.

En réalité, il faudrait parler d’hivernation car la majorité des tortues sont capables de bouger un peu durant cette période alors que lors de l’hibernation tout réveil est définitif. La pré-hibernation est la période pendant laquelle on diminue les apports alimentaires. On les stoppe complètement à l'hibernation.
 

La pré-hibernation

Il faut donner des bains d’eau tiède, 27°C à 30°C pour vider son tube digestif. Le moindre résidu de nourriture qui stagne dans ce tube digestif peut pourrir, moisir et provoquer la mort de la tortue. Un vermifuge peut également être nécessaire selon le mode de vie de la tortue. Attention à ne jamais faire hiberner une tortue malade.
 

L’hibernation

Lors de l'hibernation, la tortue est endormie, la température doit être comprise entre 5°C et 7°C. En dessous, elle peut mourir. Au-dessus, elle ne pourra pas s’endormir et sera trop faible pour s’alimenter, elle brûlera ses réserves et mourra.

En pratique il faut :
  • Une caisse en bois ou plastique ;
  • une couche de terre tassée comme isolant thermique ;
  • une couche de terre meuble, terreau ou tourbe, pour que la tortue creuse et s’enterre ;
  • une couche de terre avec des feuilles ou de la paille et une gamelle d’eau si elle se réveille un peu ;
  • un grillage pour la protéger des prédateurs.
L’hibernation en extérieur est possible seulement si la tortue vie d’habitude dehors. Bien penser à préparer un endroit et de le signaler sinon il est possible de la perdre.
 

Le réveil

À la fin de l’hiver, il faut réveiller progressivement la tortue afin d’éviter les chocs thermiques sur 3 semaines. On remonte la température et on commence à la baigner.

À retenir :
Ne pas faire hiberner une tortue malade ;
Protéger la tortue des prédateurs pendant son sommeil ;
La température doit rester entre 5 et 7°c ;
La tortue ne doit pas perdre plus de 10% de son poids ;
© France 3 Hauts-de-France
© France 3 Hauts-de-France

 

VAFC : Olivier Guégan, invité exceptionnel de Tribune Nord