Ensemble c'est mieux - Hauts-de-France

L'émission solidaire du lundi au vendredi à 10h40
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux - Hauts-de-France

Quelle différence entre végétarien et végétalien ?

Quelle différence entre végétarien et végétalien ?

Végétarien, végétalien, viande, poisson, produits laitiers, qui mange quoi ? Ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver, et pourtant il est très important de se documenter sur le sujet avant de changer de régime alimentaire. Marie Samier, diététicienne, vous aide à vous y retrouver.

Par MM avec Marie Samier, diététicienne, chroniqueuse dans 9h50 le matin Hauts-de-France.

Végétarisme : régime alimentaire excluant toute chair animale, mais qui admet en général la consommation d'aliments d'origine animale comme les œufs, le lait et les produits laitiers. 

Végétalisme : pratique alimentaire ou pratique de consommation excluant tous les produits issus de l'exploitation animale, aussi bien issus d'animaux morts (viande, poisson, crustacés, mollusques, gélatine, présure...) que d'animaux vivants (produits laitiers, œufs, miel...)

Attention à ne pas confondre végétalisme, qui se limite au régime alimentaire, et véganisme, qui exclut de la vie quotidienne tous les produits issus d'animaux ou leurs causant du tort comme le cuir ou la laine.


Sur l’équilibre alimentaire c’est donc la portion protéique qui est moindre par rapport à un régime standard.

Ces pratiques ne sont pas dangereuses mais il faut avoir de bonne connaissance en alimentation pour trouver les bon dosages pour éviter les carence, attention donc à ne pas impliquer les jeunes enfants en pleine croissance.


L’alimentation du végétarien

Il existe plusieurs formes de végétarisme. Certains consomment du poisson : pesco-végétarien, d’autres des œufs : ovo-lacto-végétarien... Dans tous les cas la source de protéines est présente sous différentes formes :
  • Poisson et/ou œufs ;
  • produits laitiers ;
  • légumineuses, légumes et fruits.

L’équilibre se fait entre les protéines d’origines animale et végétale. Même si la personne ne consomme pas tous les jour du poisson ou des œufs, elle peux combler le manque de protéines avec les produits laitiers.


L’alimentation du végétalien

Le végétalien ne consomme rien provenant de l'exploitation animale. Il faut donc trouver l’équilibre avec les légumes et légumineuses pour combler le manque en acides aminés.

Attention, il existe beaucoup de carences à long terme. Il est conseillé de parfaire son alimentation avec des compléments alimentaires comme la spiruline, le germe de blé, la levure de bière...

La surconsommation de soja et de ses dérivés comme le tofu, très riches en protéines, n’est pas si bon pour la santé à long terme. Ces produits sont souvent fabriqués à partir d’OGM et riches en phytoestrogène.

Il est primordial de se documenter avant de changer de régime alimentaire, notamment si l'on souhaite consommer moins de produits animaux. Il faut prendre le temps de préparer des menus équilibrés, avec rigueur. Un suivi médical durant la première année est non négligeable pour surveiller les carences.

A lire aussi