Ensemble c'est mieux - Hauts-de-France

L'émission solidaire du lundi au vendredi à 10h40
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux - Hauts-de-France

Retour à l'école, instaurer le dialogue avec l'enfant

Dialoguer avec l'enfant pour une bonne rentrée scolaire

La rentrée des classes est un moment important dans la vie des enfants mais aussi des parents ! L’enfant passe un cap, comme l’entrée en CP ou en sixième, il a forcément des questions : comment sera sa maîtresse, sera dans la même classe que ses amis, arrivera-t-il à suivre...

Par Madison Mouquet

Il est normal que l'enfant appréhende la rentrée, c'est nouveau, c'est l'inconnu. Parfois, les parents sont aussi stressés, voire plus que les enfants ! À leurs questions, les réponses des parents doivent être claires, structurées et structurantes !
 

Dialoguer avec l'enfant

Énoncez des paroles rassurantes et valorisantes et positives. L'enfant doit comprendre qu’il a grandi et qu’il va apprendre de nouvelles choses. S'il pose des questions, ne pas lui mentir. Ce sera éventuellement difficile pour l'enfant mais il ne sera pas le seul à vivre la difficulté, c’est le cas des autres écoliers également.

Il ne faut pas projeter ses propres craintes sur l'enfant. Une expérience personnelle ne sera pas celle des enfant. Il faut faire confiance à l’école qui prépare bien les élèves d’une année sur l’autre. Pour le rassurer, on peut éventuellement lui raconter ses propres rentrées, les craintes que l'on a eues et comment on les a surmontées.

Ne pas hésiter à raconter des anecdotes rigolotes comme le déroulement d’une journée. Pour la rentrée en 6e, le fait d’avoir plusieurs professeurs et de changer de salle de classe.

Il faut renouer avec le goût de l’effort et le désir d’apprendre. Apprendre est une vrai richesse et un jeu. On va à l’école pour apprendre des « tas de choses ».

Si l’enfant a des maux de tête, mal au ventre, il faut le rassurer, mettre en avant le côté positif : il va revoir ses amis, ou s’en faire de nouveaux. C'est dans le dialogue qu'il faut le rassurer.

Ne pas mettre la pression : chaque rentrée a son propre rythme. L’enfant se réhabituera doucement mais sûrement aux horaires, à l'heure des repas...
 

Après la rentrée

Le soir, ne pas sauter sur son enfant pour avoir ses impressions. S’il ne raconte rien, le mieux est de respecter ce choix.
 

Si tu as de questions, je suis là, tu peux venir me voir.

Il peut aussi raconter que tout s’est bien passé, dans ce cas il n’y a aucun souci à avoir. Faites confiance à votre enfant !

Par contre, s’il déclare que la journée était horrible et qu’il ne veut pas y retourner, il vaut mieux prendre le temps, de faire un "débriefing". Il faut lui faire décrire ses craintes et ses appréhensions. Il est important de lister avec lui les points positifs même s'il ne faut pas pour autant prendre le problème à la légère. Mieux vaut attendre le jour suivant pour réévaluer la situation. Si toutefois cela persiste, ne pas hésiter à prendre rendez-vous avec le professeur afin d’avoir une autre vision de la situation.

Parfois, la vision de l’enfant n’est pas celle des professionnels.