Ensemble c'est mieux - Hauts-de-France

L'émission solidaire du lundi au vendredi à 10h40
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux - Hauts-de-France

A quoi sert la vitamine D ?

Le rôle de la vitamine D

Quel es le rôle de la vitamine D et où la trouve-t-on ? Céline Vaconsin, médecin, vous explique l'importance de sa synthèse pour notre organisme.

Par MM avec Céline Vaconsin, médecin, chroniqueuse dans 9h50 le matin.

La vitamine D sert à absorber le calcium, le phosphore et le magnésium au niveau de notre intestin, et à réabsorber le calcium et le phosphore au niveau des reins.

Elle aide aussi à la fixation du calcium sur les os. En clair, elle permet à nos os de grandir et de se renouveler, et à nos muscles de mieux fonctionner.


La vitamine D d'origine alimentaire

La vitamine D, ou vitamine antirachitique, se trouve en petites quantité dans l'alimentation, notamment dans : les huiles de poisson (foie de morue), les poissons gras, le beurre, les céréales, le jaune d’œuf, le cacao, le foie de veau et en quantité minime dans le lait.


La vitamine D synthétisée par la peau

Notre source principale de la vitamine D n'est pas la nourriture mais le soleil. Il couvre entre 50% et 90% de nos besoins. C'est le soleil qui nous permet de synthétiser de la vitamine D : celle-ci se forme au niveau de la peau, sous l'effet des rayons ultra-violets et sous l'action du cholestérol présent dans notre organisme.

Les spécialistes considèrent qu'une exposition au soleil du visage et des mains, d'un quart d'heure chaque jour, est suffisante pour combler les besoins en vitamine D. Cependant, lorsque le soleil est trop faible, ou si la peau est trop foncée, un complément vitaminique peut être nécessaire.


Les compléments vitaminiques nécessitent une prescription médicale.

Dans certains cas, la prise de sang du dosage de la vitamine D est remboursable la par sécurité sociale :
  • démarche diagnostique visant à confirmer ou infirmer un rachitisme ;
  • démarche diagnostique visant à confirmer ou infirmer une ostéomalacie ;
  • suivi ambulatoire de l'adulte transplanté rénal au-delà de trois mois après transplantation ;
  • avant et après une chirurgie bariatrique ;
  • pour l'évaluation et de la prise en charge des personnes âgées sujettes aux chutes répétées ;
  • pour respecter les résumés des caractéristiques du produit (RCP) des médicaments préconisant la réalisation du dosage de vitamine D.