9h50 le matin - Nord Pas-de-Calais

lundi, mardi, jeudi et vendredi à 9h50
Logo de l'émission 9h50 le matin - Nord Pas-de-Calais

Contracter un crédit (immo) quand on est handicapé : parcours du combattant ?

© MaxPPP
© MaxPPP

Ce mardi, Wahiba Baha, notre spécialiste « Handicap », vous livre des clés pour réussir à contracter un prêt auprès des banques lorsqu’on est en situation de handicap, malade ou accidenté.

Par Wahiba Baha

Pourquoi est-ce si difficile pour une personne en situation de handicap de souscrire à un crédit ?
L'invalidité et le prêt immobilier font rarement bon ménage ! La frilosité des prêteurs est un handicap qui parfois équivaut à une double peine.
En effet, les banques ne prêtent pas aux personnes handicapées car il faut un employeur malgré les prestations liées à leur handicap. Alors que les taux d'intérêt sont à un niveau bas, tout le monde ne peut donc pas forcément en bénéficier… Obtenir un crédit immobilier et une assurance emprunteur est compliqué lorsqu'on est accidenté, malade ou en situation de handicap alors que cela ne représente pas forcément un plus grand risque pour la banque ou l'assureur. Mais, par manque d'expertise, ces personnes se heurtent souvent à des refus. Et les rares fois où ce n'est pas le cas, les surprimes demandées sur l'assurance sont telles que le coût de l'opération en devient dissuasif.

Existe-t-il une solution ?
Fort heureusement depuis 2007, nous avons la convention Aeras.
La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) s’adresse aux futurs emprunteurs « handicapés » et aux emprunteurs atteints  de maladies graves en leur permettant de souscrire plus facilement un prêt immobilier et une assurance de prêt.

Comment ça marche ?
Bien que les aides existent, la société actuelle n’est pas à même d’aider les personnes handicapées. Le plus souvent, les banques préfèrent réduire les risques en exigeant de l’emprunteur qu’il souscrive une assurance de prêt qui souvent est gonflée de surprimes. C’est pourquoi, avant  d’obtenir son prêt immobilier handicap, il est donc nécessaire de se pencher sur l’assurance de prêt pour handicapé. La convention Aeras permet aux personnes handicapées de moins de 70 ans de bénéficier d’un prêt d’un montant plafonné à 300 000 euros. Le délai de réponse est de 5 semaines maximum.

Pour conclure, sachez que les banques ont le devoir de vous prêter dès lors que vous êtes couverts par une assurance spécifique à votre cas de santé.

Pour plus d’informations : aeras-infos.fr/cms/sites/aeras/accueil.html