hauts-de-france
Choisir une région
© MaxPPP
© MaxPPP

Wahiba Baha, nous répond en 4 points. 

Par Wahiba Baha

Alors que la Semaine d'information sur la santé mentale vient de se terminer, c'est l'occasion de parler des troubles bipolaires, une pathologie peu connue. Et que l’on appelait autrefois psychose maniaco-dépressive, la bipolarité touche à ce jour 1 à 4% de la population française.

Qu’est-ce que la bipolarité ?
La maladie bipolaire est un dérèglement de l’humeur, caractérisé par des épisodes d’exaltation dits maniaques et de dépression. Si cette maladie ne se guérit pas elle se stabilise.

Comment se caractérise-t-elle ?
La bipolarité dans sa forme la plus générale, comporte 2 phases, la phase maniaque et la phase dépressive.

 La phase maniaque
Elle se définit comme un état d’hyper-activité, de l’exaltation de l’humeur par exemple : l’insomnie, achats inconsidérés, euphorie, conduites à risques : addictions (drogues, alcool, sexe, une perte de l’inhibition ….) La personne en phase maniaque pense vite et parle vite, élabore de multiples projets, d’où l’isolement social qui en découle. La phase maniaque a des conséquences très graves, l’anorexie, parce que la personne n’a pas le temps de manger, par exemple…

 La phase dépressive :
Elle se caractérise par un fléchissement de l’humeur, une tristesse, un ralentissement psychomoteur jusqu’à une perte total de l’élan vital.

Quels sont les prédispositions ?
Les causalités sont souvent mal connues, cependant, dans le cas de la bipolarité des études ont montré des facteurs héréditaires importants.

Quelle prise en charge ?
La prise en charge s’organise en 3 volets.
1. la prise de médicament sous forme de thymo-régulateurs, qui vont permettre de réguler l’humeur
2. Le soutien psychologique
3. Accompagner la personne dans sa vie quotidienne avec sa pathologie : (Reconnaître les signes avant-coureurs d’une phase, favoriser  une meilleure hygiène de vie, identifier les facteurs déclenchants…)

Pour conclure, la bipolarité est une maladie à ne pas prendre à la légère, car dans ses 2 phases, cette dernière peut entraîner la mort si elle n’est pas prise en charge à temps.

Pour toute demande d’informations :
Etoile Bipolaire,
Maison Des Associations
72-74 Rue Royale
59000 Lille
Téléphone : 03 20 55 72 42
etoilebipolaire.nordblogs.com