• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

9h50 le matin - Nord Pas-de-Calais

lundi, mardi, jeudi et vendredi à 9h50
Logo de l'émission 9h50 le matin - Nord Pas-de-Calais

Idées reçues sur le café et vrais intérêts pour la santé en 4 points

© MaxPPP
© MaxPPP

Par Stéphanie Maccioni, diététicienne à l'Institut Pasteur de Lille

C’est la boisson la plus consommée dans le monde après l’eau, soit environ un milliard de tasses par jour ! Il est souvent accusé d’être mauvais pour la santé. Pourtant ces dernières années, les chercheurs lui trouvent de nombreuses vertus. Je vous propose un petit tour d’horizon des idées reçues sur le café.


• « plus le café est amer, plus il est riche en caféine »

C’est FAUX ! Il existe plusieurs variétés de café, 66 espèces exactement, mais nous n’en exploitons que 2 : l’Arabica et le Robusta. Les deux n’ont pas les mêmes qualités gustatives ni la même concentration en caféine. Le Robusta est deux fois plus concentré en caféine que l’Arabica. Mais la caféine ne se sent pas, elle n’a aucun goût ! L’amertume provient de la torréfaction du café.


• « un espresso est plus concentré en caféine qu’un café filtre »

C’est FAUX ! Plus le café passe rapidement, moins il y a de caféine. Bien entendu, la concentration en caféine dépendra aussi de la quantité de café utilisé et de sa variété.


•  « le café empêche de dormir »

Ça dépend… cela dépend de la personne qui le boit. Nous n’avons pas tous la même sensibilité à la caféine. Certains l’éliminent plus rapidement que d’autres. Ce qui a été testé, c’est le temps que met la caféine à agir : environ 5 à 10 minutes après l’avoir bu. Son efficacité maximale est autour d’une heure et l’on peut en retrouver dans l’organisme jusqu’à 6 heures après la dernière tasse. La caféine agit sur les signes de fatigue et améliore la concentration et la vigilance. En revanche, elle peut perturber le sommeil en raccourcissant celui-ci et en le rendant moins profond.


• « le café est bon pour la santé »

C’est VRAI ! Médicalement, nous lui trouvons de plus en plus d’effets positifs : il améliore la santé des neurones en les protégeant du stress et améliore les transmissions d’information entre ces derniers. Le café protègerait des maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson, des troubles de la mémoire, de la dépression. La caféine augmente également l’effet antalgique de certains médicaments. Mais il n’y a pas que de la caféine dans le café. On compte plus de 800 molécules différentes dans ce breuvage dont des antioxydants qui aident l’organisme à moins vieillir. Le café est bien plus riche en polyphénols que le thé vert ou le vin rouge tant de fois cités pour leur protection cardiovasculaire. Il contient aussi des fibres solubles, dont se nourrissent les bonnes bactéries de nos intestins.
© MaxPPP
© MaxPPP

• Combien de tasses de café peut-on boire par jour sans avoir d’effet secondaire ?
En toute honnêteté, je ne peux vous donner de chiffres car cela dépend :
- de la taille de votre tasse
- de la quantité de café que vous utilisez dans votre cafetière
- de la vitesse de passage de votre café
- du type de café utilisé : Arabica, Robusta, un mélange des deux. Dans le doute, s’il n’est pas précisé 100% Arabica, c’est qu’il s’agit au moins d’un mélange.
- de votre propre sensibilité.

Si vous rencontrez l’un des symptômes suivants, c’est peut-être un excès de café : maux d’estomac, douleurs intestinales, palpitations cardiaques, troubles du sommeil, tremblements, hyper-nervosité. Mieux vaut alors de diminuer la quantité de café (ou de passer au décaféiné) quelques temps afin de constater s’il y a une amélioration.

Pour terminer, avis aux fumeurs qui décident d’arrêter de fumer. La nicotine diminue l’effet de la caféine. En arrêtant de fumer, la caféine est plus active et peut vous rendre davantage nerveux. Diminuer sa consommation si vous ne voulez pas être d’autant plus sur les nerfs durant cette période.

Avec Arnaud Ducoudré, directeur d'antenne Sanef 107.7