• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
© MaxPPP
© MaxPPP

Par Dr Frédéric Vlaemynck et Dr Cyril Chovet, vétérinaires de la clinique CaduVet

Ça vient d'où ?

D'Amérique du Sud, des hauts plateaux de la cordillère des Andes. Les chinchillas sauvages sont chassés depuis le XVIe siècle pour leur fourrure (il faut 100 à 200 peaux pour un manteau) et sont en danger critique d'extinction depuis la fin du XIXe siècle (on estime que plus de 20 millions de chinchillas sauvages ont été tués). On les a même cru disparus dans les années 60-70, même si on a depuis retrouvé quelques individus, qui sont présents dans des réserves naturelles en Argentine ou au Chili.

Menacé et chez des particuliers ? 

En fait, tous les chinchillas domestiques descendent de 11 chinchillas sauvages capturés en 1923 par Mathias Chapman, un ingénieur dans l'industrie minière, qui mis 3 ans à les capturer puis 2 ans à les transporter aux Etats-Unis. Ces 8 mâles et 3 femelles, issus de 2 espèces de chinchillas différentes ("à queue courte" et "à queue longue") se sont reproduits entre-eux et sont à l'origine de tous les chinchillas que vous voyez désormais dans les animaleries et les foyers, dans le monde entier.

Comment ça vit ?

C'est un petit animal d'activité nocturne, adapté à résister à un climat plutôt froid... Il supporte plutôt mal les hautes températures (risque de décès au dessus de 28 °C), dort beaucoup la journée, mais est très actif la nuit, il court et saute très bien et est aussi agile qu'un écureuil.


Ça vit la nuit !?

Si on craque pour l'espèce il faudra impérativement prendre ça en compte : installer la cage dans une pièce fréquentée par le propriétaire le soir à l'heure ou l'animal s'active, mais pas dans une chambre au risque de ne pouvoir dormir !


Dans quoi peut on le faire vivre ?

Dans une cage volière d'au moins 1m70 de haut, avec des étages. Cage à l'abri des courants d'air, on évite ce qui se ronge trop facilement (gamelle en plastique...) on met plein de cachettes et on protège contre les expulsions intempestives de crottes (bordure en plexiglas)... Le fond de cage est couvert d'une litière peu poussiéreuse (ex. litière de chanvre)


Qu'est-ce que ça mange ?

Ils vivent dans la nature dans des zones très arides, rocheuses, avec une végétation rare et clairsemée et quasiment pas d'eau. Donc, chez nous, ils mangent du foin surtout ! Un peu de croquettes pour chinchilla (une cuillère à soupe par animal le soir), ainsi que des baies, herbes et feuilles séchées (vendu dans le commerce spécialisé). Il faut éviter tout ce qui est trop sucré ou humide.


Quels sont les soins indispensables ? 

De part son milieu de vie très sec et son pelage très dense*, il se "lave" non pas avec de l'eau mais en se roulant dans du sable, il faut donc lui fournir régulièrement un bac avec un sable spécial appelé "terre à bain" pour son hygiène. Il est également recommandé de les lâcher sous surveillance un peu le soir afin de respecter leur comportement exploratoire.

*une cinquantaine de poils poussent à partir de chaque follicule


Ca vit en groupe ? 

C'est un animal vivant naturellement en groupe très hiérarchisé et il vaut mieux prévoir plusieurs animaux. Un couple au moins, mais attention aux reproductions : si elles ne sont pas souhaitées (prévoir la castration du mâle). C'est cependant un animal peu prolifique, la grossesse est très longue (plus de 3 mois) et il nait généralement 2 petits.


En chiffre ça donne quoi ?

Il vit 8 à 15 ans, pèse 400 à 600 grammes, peut se reproduire dès 6 (femelle) à 9 mois (mâle), il coûte en moyenne une centaine d'euros, mais certaines variétés de couleur peuvent dépasser 1500€.

Le filmeur du dimanche