• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Cette semaine, pour sa dernière chronique de la saison, Anne Martelle nous présente le livre de Jean-Pierre Bellavoine & Jean-François Garcia. Un ouvrage qui retrace l'histoire et la technique du funiculaire de Laon qui reliait jusqu'à il y a peu la ville haute à la ville basse en quelques minutes.

Par Julien Guéry

L’éditeur Jean-François Garcia a réalisé un ouvrage en forme d’hommage sur ce moyen de transport un peu particulier. Le livre regroupe une cinquantaine de photos qu’il a réalisées avec la complicité de Jean-Pierre Bellavoine.

Avec la mise en service de la gare ferroviaire en 1857, la ville basse de Laon connaît un important développement démographique et très vite on a été dans la nécessité de relier la ville haute (administrations) avec la ville basse. En 1899 la ville inaugure son tramway à crémaillère qui circulera jusqu’en 1971 arrêt pour cause de vétusté. Avec un tracé qui reprend en grande partie celui du tramway dont le viaduc et le tunnel, le poma est alors implanté. Un second tracé prévu vers la Cité des cheminots ne verra jamais le jour.

Les éditions Lumpen sont laonnoises.

"Les secrets du Poma" est en fait le premier volume d'une série consacrée à la ville de Laon : "L'envers de Laon". Il a fait l'objet d'un financement participatif.

« Début 2016, avec Jean-Pierre Bellavoine, nous nous lancions dans le projet qui allait devenir «L’envers de Laon».
L’idée, initialement, était de photographier les friches industrielles et tout ce qui représentait le monde du travail laonnois à l’abandon : Combinaison d’urbex (exploration urbaine) et de photographie sociale et militante.
Nous nous sommes alors rapidement rendu compte que ce type de projet n’était plus réalisable en 2016, que beaucoup de friches avaient disparu, certaines rasées, d’autres réhabilitées et que Laon avait entamé sa mue.
«L’envers de Laon» prit une nouvelle direction artistique. Les rues de la ville, ses monuments et ses souterrains allaient devenir le nouveau sujet de notre travail.
Pourtant, notre projet initial allait refaire surface sous une forme inattendue, le temps d’un livre. Le Poma de Laon allait fermer et être précipité dans le passé, aux côtés du tramway, de l’ancienne piscine de Laon, des industries ATAL, des abattoirs, de la passerelle et tous les lieux qu’on ne peut plus photographier aujourd’hui et qui disparaissent peu à peu des mémoires.
Sur son lit de mort, nous avons pu immortaliser ce que fût le Poma, lorsque son cœur battait encore pour quelques jours. Ce livre vous propose de découvrir la face cachée de ce moyen de transport qui était devenu, avec la cathédrale, l’emblème de notre ville. »

Sources : Les éditions Lumpen

Le second volume, "Laon by Night" est en cours de réalisation. Sa sortie est prévue pour la fin de l'année 2017. Le livre fait aussi l'objet d'un financement participatif. Si le projet vous intéresse, rendez-vous sur : https://fr.ulule.com/laon-by-night/

Le filmeur du dimanche