• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Les soins qui ne font pas appel aux médicaments ont-ils un impact positif chez les patients ? En compagnie de son invité, Éric Serra, chef de service de la prise en charge de la douleur au C.H.U. d'Amiens, le docteur Céline Vaconsin évoque les différents thérapies non médicamenteuses qui existent.

Par Julien Guéry

Les thérapies non médicamenteuses ont pour objectif de permettre le traitement et/ou le soulagement de certains symptômes et l’amélioration de la qualité de vie. On recherche avant tout un état de bien être pour les patients.

Ces thérapies relèvent de trois domaines :
  • - les « thérapeutiques physiques » : D'un côté, les gestes thérapeutiques apposés sur le corps (méthodes de massage, de kinésithérapie, d’ostéopathie, de chiropractie, d’acupuncture, d’ostéopathie, de thalassothérapie…), de l'autre, les programmes d’activités physiques individuelles ou collectives (yoga, tai-chi-chuan, marche nordique, jeu-vidéo mobilisant le corps, équithérapie…)
  • - les « règles hygiéno-diététiques »
  • - les « traitements psychologiques » qui se basent sur les thérapies cognitivo-comportementales, de méditation, de groupe de parole, d’hypnose, de psychanalyse, de musicothérapie ou encore d’art thérapie.
Les INM (Interventions Non Médicamenteuses) sont intégrées dans le parcours de soin.

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées