• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Pas facile de bien expertiser son bien immobilier pour en déterminer le prix. Maître Clotilde Palot-Lory, notaire à Bruay-sur-Somme, nous explique les bonnes démarches à suivre.

Par Julien Guéry

Quelle différence entre une estimation et une expertise ?

Dans les deux cas, cela permet de connaître la valeur du bien, à un instant T : en fonction de l'offre et de la demande et des tendances du marché de l'immobilier.

L'estimation fait en général l'objet d'un avis de valeur là où l'expertise fait l'objet d'un rapport plus complet.

L'estimation comme l'expertise prendront en compte les élements suivants :
  • la situation du bien : zone rurale ou urbaine,
  • son environnement : l'économique, l'emploi dans le secteur,
  • son état
  • les travaux à faire ou à prévoir
  • les prix de vente de biens similaires dans le secteur géographique (ou à une échelle plus grande lorsqu'il s'agit de biens plus rares ou atypiques)

En expertise on tiendra compte aussi de la possibilité de louer le bien et donc sa rentabilité possible.

Pourquoi faire estimer ?

Parce qu'on en a besoin pour vendre, partager (entre les co indivisaires, qui peuvent être des concubins ou des époux qui divorcent), dans le cadre d'une succession (il faut déclarer la valeur des biens immobiliers) ou lorsqu'une personne placée sous tutelle.

Parfois lorsqu'il y a une difficulté (mésentente entre les héritiers, un partage dans un couple, face à un redressement fiscal que l'on conteste) une expertise est préférable car plus poussée qu'une simple estimation.

En cas de procédure, c'est un expert choisi par le tribunal qui évaluera les biens.

La norme européenne a prévu que pour toute demande de financement bancaire, une expertise devra être faite (et non pas une estimation).

Qui fait une expertise ou une estimation ?

Il faut s'adresser à un professionnel de l'expertise et surtout à quelqu'un qui connait le secteur ou le type de bien. Tout type de bien peut faire l'objet d'une expertise aussi bien les immeubles d'habitation que les terres ou les bois mais encore les biens industriels ou commerciaux

Il y a les experts auprès de tribunaux, les notaires et les experts labellisé REV TEGOVA

Quel cout ?

Cela dépend du type de bien et de l'expert. Cette démarche avoisinera au minimum 500 à 600 euros pour une maison ou un appartement "classique" ou beaucoup plus selon s'il s'agit d'un bien immobilier atypique comme un château, par exemple.

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC