hauts-de-france
Choisir une région

Plante herbacée vivace, la consoude tire son nom de sa capacité à accélérer la consolidation des fractures. Traitement médical, antifongique ou aliment, ses utilisations sont nombreuses.

Par Olivier Caron

La consoude est utilisée depuis plus 2000 ans en médecine traditionnelle (pour consolider les fractures). Mais la plante contient des pyrrolizidines toxiques pour le foie et les vaisseaux sanguins. De nos jours, elle est utilisée en usage externe pour traiter les ecchymoses, les douleurs articulaires et les entorses.

La consoude a fait partie de l’alimentation humaine (salades, soupes, tartares végétales, beignets) et comme plante fourragère pour les animaux.

Au jardin, en maraichage ou en agriculture, chacun peut contribuer à la préservation de la nature en utilisant le moins possible les produits chimiques. Il suffit de privilégier des produits naturels et efficaces comme les purins, extraits ou décoctions de plantes.

L’extrait de consoude (+ prêle) peut contribuer à la guérison des maladies fongiques du buis (Cylindrocladium buxicola & Volutella buxi).

© D.R.
© D.R.


Recette de purin de consoude :
  1. hachez grossièrement la plante (tiges, fleurs, feuilles) ;
  2. entassez la dans un sac ou filet de pomme de terre ;
  3. mettez à tremper dans de l’eau de pluie, 1kg de plantes pour 10 litres d’eau ;
  4. retirez la plante (24h00), extrait utilisé comme fongicide et insecticide en pulvérisation (1 litre pour 9 litres d’eau) ;
  5. retirez la plante après 15 jours, (activateur de croissance, 1litre de purin pour 9 litre d’eau et 0,5 litre de purin pour 9,5 litres d’eau comme anti-parasites, répulsif)  75l