• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
Les insectes auxiliaires, lutte biologique

Des insectes peuvent aider les jardiniers contre d'autres insectes qui attaquent leurs cultures, comme nous l'explique Olivier Cardon, botaniste.

Par France 3 Picardie

Pour la protection biologique intégrée (PBI), on utilise un insecte entomophage. On distingue les prédateurs qui tuent et mangent plusieurs proies au cours de leur développement et les parasitoïdes, qui vivent aux dépens d'un hôte unique, lequel meurt après l'achèvement du développement du parasitoïde.

Les pollinisateurs sont aussi considérés comme des insectes auxiliaires, car pour de nombreuses cultures ils sont indispensables à la fécondation et donc à la fructification. De même, certains insectes granivores sont considérés comme auxiliaires dans la lutte contre les adventices ou les détrivores pour leur rôle direct dans la décomposition de la matière.

Quelques exemples de PBI au jardin des plantes d’Amiens :
  • amblyseius cucumeris contre les thrips ;
  • ancarsia formosa contre les Aleurodes ;
  • aphidius  contre les pucerons et autres insectes ;
  • nématode Ph contre les limaces ;
  • crytolaemus montrouzieri contre les cochenilles farineuses…

TRIBUNE NORD. Quelles solutions face à l’homophobie dans les stades ?