Dimanche en politique - Nord Pas-de-Calais

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique - Nord Pas-de-Calais

REVOIR - Dimanche en politique : édition spéciale après la mort de Jacques Chirac

Bain de foule pour Jacques Chirac en pleine période de cohabitation en juin 1997 / © DENIS CHARLET / AFP
Bain de foule pour Jacques Chirac en pleine période de cohabitation en juin 1997 / © DENIS CHARLET / AFP

La mort de l'ancien président a déclenché une salve de réactions  Elus, proches ou moins proches, Jacques Chirac aura marqué plusieurs générations de politiques et de citoyens. Jean-Louis Manand reçoit Thierry Lazaro, et Xavier Bertrand et Gilles de Robien, nous feront part de leurs anecdotes. 

Par France 3 Hauts-de-France

L'annonce est tombée : l'ancien président de la République est mort le 26 septembre à Paris, dans l'appartement que lui prêtait la famille Pinault depuis plusieurs années. Avec sa disparition, c'est un passé qui ressurgit, de sa passion pour le Salon de l'Agriculture à la dissolution de l'Assemblée en 1997, en passant par sa marionnette aux Guignols de l'info. Mais il a aussi durablement marqué la région Hauts-de-France.

Jean-Louis Manand recevra ce dimanche élus ou anciens élus qui se souviennent de celui qui a, notamment, décoré des centaines de poilus du chemin des Dames. Avant de regarder notre débat, voici trois articles qu'il faut avoir lu.
 
Dimanche en politique - édition spéciale après la mort de Jacques Chirac

Les élus ou anciens élus des Hauts-de-France sont unanimes

Le président de la région, Xavier Bertrand, Gilles de Robien, ancien maire d'Amiens, Jean-Louis Borloo, ancien maire de Valenciennes ou encore Caroline Cayeux, maire de Beauvais, toutes et tous saluent l'homme politique qu'il a été. Martine Aubry souligne de son côté qu'elle a souvent combattu les décisions de Jacques Chirac, mais qui, "à des moments cruciaux, a su se mettre à la hauteur de l’Histoire et a grandi la France".

Il a déclaré sa candidature à l'élection présidentielle de 1995 à Lille

Retour en novembre 1994. Jacques Chirac est alors maire de Paris et président du RPR. Anticipant la candidature d'Edouard Balladur, il annonce la sienne dans les colonnes de la Voix du Nord. 

C'est lui qui a annoncé que le TGV ne passerait pas par Amiens

Une poignée d'années avant son élection, il a été chargé d'annoncer l'une des décisions les plus importantes concernant la région : le tracé ferroviaire. "Pour des raisons à la fois techniques et de rentabilité, en faisant abstraction de toutes les ambitions parfaitement légitimes des uns et des autres", c'est le fameux "tracé B" qui a été choisi en 1987, celui passant non pas par Amiens, mais par Lille. 
 
Dimanche en politique, c'est ce dimanche à 11h25 sur France 3 Nord-Pas-de-Calais et France 3 Picardie.
Présenté par Jean-Louis Manand avec Thierry Lazaro, ancien député gaulliste du Nord, Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France et Gilles de Robien, ancien ministre de Jacques Chirac et ancien maire d’Amiens.

 

A lire aussi