Dimanche en politique - Picardie

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique - Picardie

Brexit : quelles conséquences dans les Hauts-de-France ?

La chambre des députés du Parlement européen le 22 Octobre 2019. / © Philipp von Ditfurth / Maxppp
La chambre des députés du Parlement européen le 22 Octobre 2019. / © Philipp von Ditfurth / Maxppp

La date du Brexit est, une fois de plus, repoussée jusqu'à la fin janvier 2020. Les Hauts-de-France sont en première ligne et on ne sait toujours quel impact il aura sur la région.

Par Madison Mouquet

Le Brexit n’arrivera pas le 31 octobre. Boris Johnson, premier ministre britannique, y a officiellement renoncé cette semaine. Si, pour la première fois, le parlement semble enclin à signer l’accord négocié avec Bruxelles, il l’a poussé a réclamer à l’Union européenne un nouveau report, jusqu’à la fin janvier 2020, pour étudier et amender le texte.
 

REPLAY 

Brexit : quelles conséquences dans les Hauts-de-France ?

 

Dans cette affaire, la région Hauts-de-France est en première ligne, géographiquement et économiquement, avec 28 millions de voyageurs annuels (via les ports et le Shuttle) et 5 500 entreprises qui commercent avec le Royaume-Uni.

Beaucoup de monde donc, dans l’incertitude, dans l’attente du dénouement, d’enfin connaître l’addition : quelles seront les conséquences du Brexit dans la région ?
 

La question se pose d’abord à la frontière, pour les voyageurs et les marchandises. À plus long terme et plus loin dans les terres des Hauts-de-France, aussi : quelles entreprises, quels emplois, pourraient être touchés ? Comment les professionnels de l’industrie et du tourisme se sont-ils préparés ?
 
Le trafic sera-t-il fluide après le Brexit ? Douanes, ferries et port de Calais ont fait un test

Décryptage et témoignages dans Dimanche en politique le 27 octobre à 11h25. Mickaël Guiho recevra trois invités :
  • Géraldine Primazot, responsable export chez WeylChem Lamotte, entreprise de chimie basée dans l’Oise et qui commerce beaucoup avec le Royaume-Uni ;
  • Jean-Philippe Gold, directeur du comité régional du tourisme ;
  • Jean-Paul Mulot, représentant permanent des Hauts-de-France au Royaume-Uni.

A lire aussi