hauts-de-france
Choisir une région

Dimanche en politique - Picardie

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique - Picardie

Canal Seine Nord Europe, le repêchage ?

Dimanche en politique spécial Hauts-de-France fait le point sur le Canal Seine-Nord-Europe. Ce chantier lancé il y a près de 30 ans va-t-il voir le jour ? 

Par Halima Najibi

Revoir l'émission

Cette semaine, une nouvelle étape a été franchie, avec la signature lundi d’un « accord sur un projet de protocole financier ». On sait désormais combien vont payer les régions Hauts-de- France et Ile-de-France, les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de l’Oise. Un chantier plusieurs fois enterré, repoussé, repensé, recalculé, le projet de 4,5 milliards d'euros reliera les bassins de la Seine et de l'Oise, de la Picardie et Nord pas de Calais au réseau européen du nord de l'Europe... 

Ce projet pharaonique représente le maillon manquant entre plusieurs régions est censé désengorger l'autoroute A1 et redynamiser économiquement la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais.

Avec nos 4 invités :
  • Nous détaillerons l’ accord signé en début de semaine. En quoi le financement est-il pérenne cette fois ci ?
  • Nous verrons quel est l’intérêt écologique du Canal Seine-Nord-Europe alors même que certains écologistes rejettent ce projet qu’ils considèrent comme trop coûteux et ayant peu d’impact sur l’environnement ?
  • Comment va-t-il fonctionner ?
  • 45 000 emplois sont prévus d’ici 2050, nous verrons lesquels ? 
Les invités :
  • Rémi Pauvros, député (PS) de Maubeuge, dans le Nord.  Il a « reconfiguré » le projet en 2012 et 2015 pour le rendre moins cher et  financièrement acceptable.
  • Stéphane Demilly,  député-maire (UDI) d’Albert, dans La Somme. Défenseur du canal.
  • Christophe Porquier, ancien vice-président d’EELV au sein de l’ancien conseil régional de Picardie. Farouchement opposé au canal.