hauts-de-france
Choisir une région

Dimanche en politique - Picardie

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique - Picardie

Moi, maire, face aux gilets jaunes

Des gilets jaunes face aux CRS, place Jeanne Hachette à Beauvais lors de l'acte VIII le 5 janvier 2019. / © Dominique Touchart / Maxppp
Des gilets jaunes face aux CRS, place Jeanne Hachette à Beauvais lors de l'acte VIII le 5 janvier 2019. / © Dominique Touchart / Maxppp

Il y a un an tout juste débutait ce qui allait devenir le mouvement des gilets jaunes. Qu'en est-il des maires qui ont dû faire face à diverses destructions et barrages routier dans leurs communes.

Par DM & MM

Tout est parti d’un appel lancé via les réseaux sociaux à "bloquer le pays" le samedi 17 novembre 2018 pour protester contre les taxes sur les carburants.
 
Moi, maire, face aux gilets jaunes

 

Un "Acte 1" fondateur qui a donné lieu par la suite, chaque samedi, à de très nombreuses manifestations ponctuées de violences, de chaos et de destructions, sur fond de répression policière et de crispations dans le paysage politique.

Au cours des premières semaines et des premiers mois de cette mobilisation, bien avant l’organisation du Grand Débat national et de la mise à disposition des cahiers de doléances, ce sont les maires qui se sont retrouvés aux avant-postes de cette contestation sociale inédite aux revendications devenues multiples.
 

L’avaient ils anticipé ? Comment ces élus ont-ils dû la gérer, la canaliser ? Qu’est-ce que cela a changé dans leur façon d’être, d’exercer leur mandat, de faire de la politique ? Quels enseignements en tirent-ils encore aujourd’hui à quelques mois des prochaines municipales ? Pensent-ils que le mouvement est terminé ?

Pour répondre à ces questions, trois maires seront sur le plateau de Dimanche en politique, le 17 novembre à 11h25 :
  • Colette Finet, maire (PCF) de Longueau, dans la Somme ;
  • Arnaud Dumontier, maire (DVD) de Pont-Sainte-Maxence dans l'Oise ;
  • Jean-Jacques Thomas, maire (PS) de Hirson dans l'Aisne.