Dimanche en politique - Picardie

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique - Picardie

Région Hauts-de-France : trois ans après, une fusion payante ?  

Conseil régional des Hauts-de-France / © FTV
Conseil régional des Hauts-de-France / © FTV

Dimanche en politique revient sur la fusion des régions, trois ans après sa mise en place. Dans un rapport, la Cour des comptes épingle le coût de la fusion des régions. Une réforme qui "frôle l’échec pour le moment", alors qu’elle était censée réaliser des économies.

Par ZH & MM

Revoir l'émission

Trois ans après la création des treize nouvelles régions décidée par François Hollande qui a donné naissance aux Hauts-de-France, où en sommes-nous ? Dans cette fusion à marche forcée, la Picardie a vu migrer une grande partie de ses services et autres administrations vers Lille, créant ainsi un sentiment de disparition inéluctable et programmée de l'ancienne région picarde.
 

Des "fusions absorptions" épinglées dans un rapport de la Cour des comptes

Didier Migaud, président de la Cour des comptes pointe du doigt "une réforme qui  frôle l’échec pour le moment"La Cour des comptes estime que "les bénéfices attendus de la réforme ne sont pas encore au rendez-vous, des marges de manœuvre subsistent en matière d’organisation et de gestion".

Conclusion cinglante quand on se souvient que cette réforme était censée générer d'importantes économies alors que c'est tout le contraire qui se serait produit.
 
Fusion des région, trois ans après : un échec pour les Hauts-de-France ?


La région des Hauts-de-France est plutôt bonne élève dans ce classement

Contrairement aux autres régions de France qui ont réalisé un alignement des salaires vers le haut, le conseil régional des Hauts-de-France les a  augmentés de 5 %, alors qu'en comparaison la région du Grand-Est les a augmentés de 28 %. Des effots ont également été fait dans le domaine du fonctionnement de la région, une meilleure organisation et une fusion des services notamment : la vente d'une partie du patrimoine immobilier à titre d'exemple. Il y a eu des efforts de fait en matière de temps de travail aussi.

Les surcoûts sont liés entre autres au maintien des sites et des assemblées délibérantes dans les chefs-lieux des anciennes régions, à Lille et Amiens, car la région s'est efforcée de les préserver pour des raisons politiques.

Trois ans après ce bouleversement territorial, où en sommes-nous en Picardie ? Quelle est l'ampleur des surcoûts estimés, des économies espérées ? Que préconise la chambre des comptes Hauts-de-France ? Cette fusion provoque-t-elle aujourd'hui une adhésion, un rejet, une perte d’identité ?

Découvrez ce qu'en disent les acteurs du sujet dans Dimanche en politique, le 3 novembre à 11h30 sur France 3 Picardie. Pour en débattre, Zohra Hamdane reçoit trois invités :

  • Frédéric Advielle, président de la chambre des comptes Hauts-de-France ;
  • Christophe Coulon, vice-président LR chargé de l'apprentissage et de l'artisanat au conseil régional des HDF ;
  • Brigitte Louchart, Déléguée syndicale SUD Hauts-de-France au conseil régional.

A lire aussi