Les Gens des Hauts

Le dimanche à 12h55
Logo de l'émission Les Gens des Hauts

Kamini danse le Hip-Hop

Kamini et le Hip-Hop / © France Télévisions
Kamini et le Hip-Hop / © France Télévisions

Avec Kamini, nous allons  découvrir le Hip-Hop, cette culture devenue un art de vivre planétaire et qui s'étend peu à peu à toutes les générations. 

Par Elise Benoit pour France 3 Hauts-de-France

Revoir l'émission

La culture du Hip-Hop vient de la rue, du Bronx, des ghettos noirs de New-York. Puis petit à petit, elle a essaimé. Aujourd'hui, elle fait chanter, danser, écrire, peindre...

Kamini rencontre ces Gens des Hauts qui font vivre cette culture dans notre région, cet art de très, très haut niveau.

Alors avec lui, prenons de la hauteur pour entrer dans la danse Hip-Hop et rencontrer une myriade de personnages talentueux.

 

  • Rencontre avec Tony B Boy, un jeune champion des Hauts-de-France

Ils sont souvent très jeunes à embrasser la culture Hip-Hop. Nous rencontrerons un champion, un des plus jeunes champions des Hauts-de-France. Il a 12 ans, il s'appelle Tony B Boy.

Extrait : Kamini et Tony B Boy en battle
Démonstration de Hip-Hop par Tony B Boy


  •  Rencontre avec Loïc Awe, un créateur de mode Hip-hop

Être Hip-Hop, c'est un style ! Il faut pouvoir s'habiller mode Hip-Hop.
Loïc Awe, 25 ans, est un jeune créateur qui a su convaincre sa maman couturière que le Hip-Hop, ça pouvait être très tendance.

L'équipe de Rhoots Couture / © France Télévisions
L'équipe de Rhoots Couture / © France Télévisions


  • Rencontre avec la Compagnie Art-Track

Le Hip-Hop, c'est une culture avant tout, qui s'est étendue sur un ensemble de savoir-faire, une multitude de disciplines.
Romuald et Azdine, fondateurs de la compagnie Art-Track, ont su rassembler tous ces talents pour rechercher de nouvelles pistes artistiques.

La Cie Art-Track / © France Télévisions
La Cie Art-Track / © France Télévisions



  • "Regardez, les personnes âgées, c'est beau !"

Au Centre Eurorégional des Cultures Urbaines de Lille, le flow, tout est mis en oeuvre pour aider les artistes à la création du Hip-Hop.

Exemple avec les deux artistes Marie Marcon, danseuse contemporaine professionnelle et Abraham Diallo beatmaker et musicien (Alias Tismé) qui ont décidé de travailler ensemble pour parler d'une autre génération.

Avec la création "Âge", ils entremêlent leurs savoir-faire et expériences et nous disent : « Nous sommes décidés à faire un bond dans le temps pour faire vivre le plus sage des âges sur scène.» 
Quand la culture Hip-hop s'intéresse aux plus anciens, aux plus vieux, ça donne une incroyable poésie.

Abraham Diallo : "J'adore le rythme lent, les silences, les échanges simples. Je trouve qu'à cet âge-là (celui de ses grands-parents), on a une manière un peu plus juste de parler de tout ça.
Nous, on a envie de dire : "Regardez, les personnes âgées, c'est beau!"


Extrait : Marie et Abraham racontent leur projet
"Regardez, les personnes âgées, c'est beau !"
Marie Marcon et Abraham Diallo


  • La culture ​Hip-hop et la musique


Et l’avantage dans la culture Hip-Hop, c'est que c'est aussi un peu l'art de la débrouille… alors quand on n'a pas de quoi se payer un instrument, on le crée avec sa bouche !

En langage Hip-Hop, cette musique s'appelle le beatbox.. Exemple incroyable avec le musicien Mystraw.


Les musiciens FLOW / © France Télévisions
Les musiciens FLOW / © France Télévisions


• Noé, le champion des Hauts-de-France de niveau international


Des champions, il y en a beaucoup, et les Hauts-de-France en compte un parmi ses rangs : Noé.
Noé,  23 ans, a disputé la Finale internationale undisputed, une compétition de breakdance internationale.  Nous l'avons suivi lors de son battle.

Noé Sobesky / © France Télévisions
Noé Sobesky / © France Télévisions


• Le Hip-Hop, une danse au féminin avec Sarah


C'est vrai que le Hip-Hop, c'est un peu au départ une affaire d'hommes. Petit à petit, les femmes se font entendre et une autre sensibilité s'immisce dans cette culture.
Sarah Bidaw fait ses débuts dans l’école de danse « Dans la rue de la danse » de la ville de Roubaix à l’âge de 11 ans. Elle a acquis les bases de la danse Hip-Hop, Lock et Pop.

La danseuse Sarah Bidaw / © France Télévisions
La danseuse Sarah Bidaw / © France Télévisions


Hip-hop, Entrez dans la Danse


Un magazine présenté par KAMINI 
Réalise par Olivier EVRARD
Produit par HDPM Production et France 3 Hauts-de-France

 

A lire aussi

Brexit : quelles conséquences dans les Hauts-de-France ?